INTERVIEW exclusif de Ali Habbibi thérapeute de couple

1)    J'ai lu votre parcours qui est motivant machallah et je voudrais savoir qu'est-ce qui vous a poussé à faire ce métier de thérapeute ??

 

Depuis mon plus jeune âge, j'ai développé une sensibilité et une empathie qui m'ont permis de perfectionner mes capacités à aider et à accompagner l'autre. Dès le collège, on venait souvent me poser des questions religieuses probablement à cause de l'image du religieux pratiquant que je renvoyais et que j'étais. J’ai certes mis du temps à trouver ma voie mais tous mes choix et toutes ces étapes étaient nécessaires pour atteindre la position qu’est la mienne aujourd’hui. Simple question de parcours!

De plus, durant mon expérience en tant que libraire, j’ai pu voir encore plus de monde en souffrance et en demande d’aide. Je me suis rendu compte de l’ampleur du mal-être ambiant. Cela dit, je cherchais un moyen d’agir en adéquation avec ma vision du monde.

 

2)    Chez beaucoup de musulmans, le sexe est tabou, pourriez-vous nous dire en tant que sexologue comment l'aborder dans le couple musulman ?

 

Le sexe et la sexualité sont effectivement tabous chez certains musulmans qui dans l’Islam ne l'est pas. Je pense qu’il faut aborder le sujet avec délicatesse en prenant compte de la personne en face de vous et savoir ce qu’elle peut entendre, le tout dans un climat de confiance et  de sécurité. Le plus important est de prendre exemple sur ce que Dieu nous enseigne dans le Coran et sur ce que le Messager a appliqué. La sexualité étant un élément important dans la vie de couple, le nier peut avoir des conséquentes catastrophiques.

 

3)   Grâce à votre expérience vous avez pu voir de nombreux cas. Quelles sont les principales causes selon vous de divorce ou de mauvaise entente et leurs solutions ?

 

Selon moi, les principales causes du divorce sont les erreurs de casting avant le mariage, les raisons du mariage qui sont parfois mauvaises, la démission de certains responsables, le manque d’écoute des mariés et de leurs ainés, les influences qu’on a pu avoir lors de notre éducation, l’image du mariage et les attentes des mariés, les tentations externes non prises en compte, les trahisons et les désillusions, l’éloignement du suivi Prophétique…

 

4)   On se plaint souvent de la belle-famille et beaucoup ne savent pas comment faire. Pourriez-vous nous donner quelques conseils ?

 

Il est nécessaire que chacun puisse rester à sa place et éviter de s’infiltrer dans des affaires qui ne nous concernent pas. Le couple doit se protéger et pour ce faire il doit rassurer la belle famille de certaines inquiétudes et d'installer des limites de manière respectueuse. Faut il aussi penser à respecter les mœurs de chaque belle famille sans forcément se sacrifier ou sacrifier le couple.

 

5)   Comment parler avec un mari qui ne veut pas communiquer ?

 

La 1ère règle de la communication est qu’on ne peut pas ne pas communiquer !

 

Le mari qui ne parle pas communique quand même. En effet, son silence est une communication ainsi que son langage non verbal. Pour beaucoup d’hommes qui n’aiment pas vraiment parler, il faut essayer de négocier des moments d’échanges, de communiquer par écrits…

 

Il doit prendre en compte le besoin de l’épouse, d’échanger, d’interagir avec la personne qu’elle aime car c’est pour elle une preuve d’amour.

 

signature ali habbibi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ