Guide indispensable des 7 erreurs à éviter ep1: jouer à la devinette

Au début tout se passe bien dans un couple. On a l'impression d'être dans un conte de fées. On voit notre époux comme un prince et notre épouse comme la princesse de nos rêves.

Mais tout rêve a une fin comme on dit. Pourquoi ensuite ça ressemble plus à un cauchemar qu'à notre rêve du début.

Pourquoi cette tension apparaît dans le couple. Il faut les connaitre afin de les éviter plus facilement.

 

  1. Deviner ce que l'autre pense

Le problème de jouer à essayer de lire dans la tête de l'autre est de ne plus écouter mais de supposer.

On écoute plus notre époux(se) mais on suppose systématiquement qu'il ou elle veut dire ça. Et on va dire. " Je sais ce que tu veux dire. " On ne fera plus l'effort d'écouter qui est surtout d'essayer de se comprendre mais on supposera déjà savoir ce que l'autre veut dire.

On coupera de nos propres mains alors le fil de la communication.

Le but du mariage n'est pas de deviner mais de comprendre son époux(se) en l'écoutant !!! Click To Tweet

 

Ce point est très important car beaucoup de personnes pensent que quand on est mariés. " Ben ça y est tu dois deviner ce que je veux maintenant depuis le temps.."

Ça ne sert à rien de deviner quand on n'essaie pas de se comprendre et s'accepter tel que l'autre est.

On pense que c'est super. "Je suis capable de deviner ce que tu penses". Et donc c'est une preuve que notre amour a évolué, mais au contraire cela montre que l’on ne communique toujours pas car on ne s'écoute pas.

L'écoute de l'autre doit être un moment apprécié par les deux époux donc ne cherchez pas toujours à deviner mais à écouter.

L'autre chose c'est qu'en cherchant à lire dans l'esprit de notre époux (se), on commence à juger au lieu de montrer de la compassion et de la miséricorde.

Souvent (sans faire de généralités), les femmes aiment que l'on devine ce qu'elles souhaitent ou désirent sans avoir à l'exprimer à leur époux.

Faites attention ce genre de comportement peut vraiment détruire notre couple.

Quand on cherche à dire " Je sais que t'as fait ça à cause de ..." et donc de lire ou deviner ce que l'autre pense, on l'empêche tout simplement de s'exprimer.

Et oui, on empêche notre époux (se) à force de prétendre connaître la ou les raisons qui l'ont poussé à faire telle ou telle action.

Qu'en pensez-vous quand on peut plus s'exprimer ?? Quand la personne la plus proche ne nous laisse pas parler ??

Comment va-t-on se sentir ?? Oppressé(e), prisonnier. On va se dire " J'ai même pas droit à la parole, avant que je commence il ou elle me coupe  la parole..."

 

Regardez comment on ne supporte pas qu’à la télé, on prenne la voix des musulmans en la remplaçant qui va supposer les raisons à faire telle ou telle action. C'est énervant et ça ne donne pas envie de s'unir. Communiquons en donnant une chance à notre époux (se) de s'exprimer.

 

  1. Asma bint Yazid, femme d'exception

 

L’Imam al Bayhaqi, (dans son ouvrage : Shu’ab al îman), Al Bazzar et At Tabarâni rapportent qu’Asmâ bint Yazid al Ansâriyya -que Dieu l’agrée- est venue voir le Prophète -Dieu prie sur lui et lui donne la paix-alors qu’il était entouré d’un groupe de ses compagnons, elle lui dit :

« Que mon père et ma mère soient ta rançon ! Je suis l’ambassadrice des femmes auprès de toi. Et je sais que nulle femme, vivant en occident ou en orient, étant au courant de ce que je suis venue te transmettre ou non, ne partage pas avec le même avis. ALLAH t’a envoyé avec la vérité aux hommes et aux femmes. Nous avons eu foi en toi et en ton Dieu qui t’a envoyé.

Après cette introduction, elle ajouta :

Sache que nous, les femmes, sommes prisonnières et cloîtrées chez nous ; nous demeurons dans vos maisons, nous satisfaisons vos désirs, nous portons vos enfants.

Tandis que vous les hommes ! Vous êtes avantagés sur nous par la prière du vendredi, la prière collective, la visite des malades, l’assistance aux funérailles, vous pouvez faire plusieurs pèlerinages, encore mieux que tout cela : vous menez le djihad dans le sentier d’ALLAH ! Or, quand vous partez pour faire le pèlerinage ou la Omar ou le djihad, nous protégeons vos biens, nous filons vos habits, nous élevons vos petits.

Elle conclut par cette question :

Quelle donc est la part de la récompense que nous vous partageons, envoyé d’ALLAH? »

Le Prophète -Dieu prie sur lui et lui donne la paix- se tourna entièrement vers ses compagnons, jusqu’à mettre son visage face à eux, et dit :

« Avez-vous entendu un discours venant d’une femme, mieux que la requête concernant sa religion que celle-ci vient de présenter?

-Envoyé d’ALLAH, répondirent-ils, nous ne pensions pas qu’une femme puisse faire un discours pareil. »

Le Prophète -Dieu prie sur lui et lui donne la paix- se tourna vers elle et lui dit :

«Retourne là où tu étais et informe celles qui sont derrière toi que mener à bien la vie avec son époux, chercher tout ce qui le rend satisfait d’elle, tâcher d’être en accord avec lui, valent tout cela*. »

La femme retourna en faisant le thalil (en disant La ilaha illa llah) et le takbir( en disant Allahou Akbar) réjouie par cette nouvelle.

Le Prophète SAW a compris qu'il faut laisser les gens s'expliquer, s'exprimer avant de statuer sur une décision.

Il n'a pas rabaissé cette parole car cela vient d'une femme donc c'est pas grave (elle ne doit pas réfléchir comme certains supposent des femmes..).

Ce hadith est même appris dans la langue arabe pour la beauté du discours de cette femme. Elle s'est exprimée de belle manière et dans une langue arabe excellente, d'une telle manière que le Prophète SAW dit à ses compagnons : « Avez-vous entendu un discours venant d’une femme, mieux que la requête concernant sa religion que celle-ci vient de présenter?"

Son discours était plus beau que sa demande.

Prenons exemple en tant que femme sur cette femme pieuse et compagnon qui était Asma bint Yazid pour exprimer notre point de vue clairement mais avec une beauté dans le discours. C'est une science qui a été oubliée par les femmes aujourd’hui ( ilm al kalam ou bien al bayyan qui donnait un poids dans la parole des femmes).

Prenons exemple en tant qu'homme sur le Prophète SAW qui cherchait à comprendre les gens, leurs demandes. Un prophète et messager mais.... à l'écoute. Il a redonné la place à la femme dans la société musulmane. Imaginez-vous la même scène dans une mosquée aujourd'hui est impossible...

Soyons donc des hommes qui sont capables d'écouter sans chercher à s'imposer.

Nous continuerons notre série sur les erreurs à éviter pour ne pas détruire notre couple.

N’hésitez pas à nous suivre pour ne rien rater.

Faites partager et laissez nous vos commentaires.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ