CatégorieMariage en Islam

Comment avancer à deux en 3 points

Avancer n’est pas toujours facile dans le mariage. On a l’impression de stagner ou de se laisser prendre par une certaine routine.

Le mariage est un bienfait qui permet d’avancer face aux épreuves de cette vie mais à deux !

Mais comment faire pour y parvenir sans laisser quelqu’un sur la route (sous-entendu le divorce) ??

Il ya trois moyens que l’on peut appliquer pour y arriver.

1.La confiance

Avoir confiance ici commence déjà par le fait d’avoir confiance en soi avant d’avoir confiance en son époux (se). Celui ou celle qui manque de confiance en soi est sujet à tous les doutes et ouvre la porte à toute sorte de jalousie non fondée.

Ayons donc confiance en soi, puis établissons un lien solide de confiance avec notre époux (se).

Pour se faire, il faut éviter d’être trop sur son époux(se) en épiant ses moindres faits et gestes.

Si on traite son époux (se) comme un enfant à qui l’on ne peut pas confier de responsabilités, comment va-t-il le ressentir ? Il faut savoir donner de l’espace tout en restant présent pour lui et en le faisant savoir.

La confiance parfois est aveugle. Pourquoi ?? Car on ne connaît pas ce qu’il va advenir plus tard et on doit avoir confiance quand même.



La confiance dans le couple est essentielle car cela est une preuve de maturité.

Un couple sans confiance manque de maturité et doit chercher à y parvenir.

Le meilleur moyen de perdre quelqu’un est de lui montrer que l’on ne lui fait pas confiance.

Les hommes comme les femmes ne doivent pas se laisser aller à la jalousie sous prétexte que l’on a cru voir ou imaginer quelque chose.

Le manque de confiance dans le couple est un sentiment très difficile à supporter, il faut donc éviter de le provoquer.

La confiance ne s’obtient pas comme çà, elle se construit. Demander la confiance alors que notre époux(se) ne nous fait même pas confiance est impossible.

Les smartphones et réseaux sociaux sont un ennemi à ce niveau car beaucoup l’utilisent pour se mettre en contact avec d’autres femmes ou hommes en cachette.

Mais ici , c’est un réel problème de foi ou d’addiction pour certains.

Si l’on veut arriver à la confiance dans notre couple, on doit se poser la question « Est-ce que j’ai confiance en mon époux(se) et me fait-il confiance ? ». S’il y a des doutes, on va les énumérer et tout faire pour que les choses soient claires.

2. La remise en question

Un couple qui fonctionne sur la durée, c’est qu’il s’est remis en cause plusieurs fois.


Pas de remise en cause, pas d’évolution.

Tout le monde a un moment où il bloque et n’arrive plus à avancer. Souvent parce qu’on remet la faute sur les autres, le pays, l’environnement… mais jamais sur soi.

La force du mariage est de permettre bon gré mal gré de se remettre en cause et donc d’évoluer en termes de qualité. Notre comportement s’améliore face à l’adversité, à la différence jamais face à quelqu’un qui a la même opinion que moi.

Je ne dis pas que c’est facile de le faire, mais après la tempête réfléchissons un moment sur les vraies raisons qui m’ont poussé à me mettre en colère ou à dire des paroles mauvaises.

La force du savant comme on le voit chez l’imam Malik et bien d’autres est d’être capable de dire : « Je ne sais pas. » On croit tout savoir mais en fait, la force du savoir est d’accepter de ne pas tout connaître et c’est la réalité tout simplement.

Ce qui nous empêche d’avancer dans notre couple est le manque de remise en cause.

J’en parle souvent mais regardez combien un avis différent du sien dans un couple amène à des divisions jusqu’au divorce. Pourquoi ? Un avis différent du mien.

Dans notre couple, il faut accepter surtout pour les hommes que nous ne sommes pas des prophètes et si nous sommes savants ou étudiants apprenons à se rabaisser.

Quelle beauté que celle de se rabaisser alors que l’on est capable de se défendre !

Ibliss a perdu tous les honneurs car il n’a pas su malgré tout son savoir, il n’a pas su se rabaisser.

Franchement, combien de fois on se dispute parce qu’ on veut pas admettre que l’on a tort tout simplement. Ou bien que la vision de notre époux(se) peut être différente.

C’est la corde qui ramènera toujours vers le haut : la remise en question de soi.

Quel meilleur cadeau d’ Allah le Très Haut que de nous avoir accordé quelqu’un qui va nous aider à y arriver.

Mais le plus beau n’est pas seulement de l’admettre mais de le montrer à notre époux(se) que l’on s’est trompé. Arrêtons d’être des juges sans pitié dans notre couple et soyons avocats de notre époux(se) pour lui trouver des excuses légales…

3. La spiritualité

Et oui, ce point est trop souvent négligé dans le mariage. Le mariage n’est pas juste celui de deux corps pour combler une envie sexuelle, avoir des enfants et c’est fini.

On se marie pour compléter des traits de caractère qui nous manque, pour voir des défauts insoupçonnés en nous que seul un autre très proche peut découvrir.

Acquérir des qualités et se débarasser des défauts n’est-il pas un des buts de cette vie. Ou bien va-t-on continuer à adorer Allah le Très Haut avec un cœur rempli d’orgueil ?

Celui et celle qui sait faire preuve d’humilité dans son couple aura vraiment acquis un bien inestimable. Devant les gens, on peut jouer un rôle et être aussi pieux que Hassan Al Basri ou que Rabi’ah al ‘Adawiyya. Mais est-ce que cette piété nous suit à la maison ?

Est-ce que cette piété nous invite à pardonner sincèrement à notre époux(se). On dit aimer et on est pas toujours capable de pardonner aux gens les plus proches ??

Le mariage nous amène à nous dépasser pour Allah le Très Haut. Même l’acte sexuel est un acte spirituel qui est récompensé par le Miséricordieux.

Quoi de plus beau que l’union même si elle n’est que physique…

Le mariage est un moyen de remplir son cœur, de l’embellir de qualités tellement hautes et nobles que Ibliss ne nous lâche jamais et ne cesse de tenter de semer la zizanie entre nous.

Ne pensons pas que le mariage est juste une « formalité à passer », c’est un long voyage mais où l’on va découvrir des merveilles, se faire peur de temps en temps mais le but est d’arriver à bon port rempli de trésors inestimables…

Les 4 gestes romantiques du Prophète

Le mariage a besoin d’entretien comme pour toute chose. Cela permet de développer les sentiments et d’arriver à une certaine osmose dans le couple.

Beaucoup de frères et sœurs mariées négligent cette partie et se demandent plus tard « Pourquoi c’est plus comme au début ?! »

Il faut tout simplement entretenir régulièrement un certain romantisme dans le couple.

Le romantisme n’est pas ringard ou réservé à une autre religion que la nôtre, nous sommes des humains qui avons besoin de se sentir aimés.

Regardons donc l’exemple du Prophète Paix et Bénédictions d’ Allah sur lui dans quatre exemples de romantisme.

1.Je t'aime

Le Messager d Allah Paix et Bénédictions d’ Allah sur lui était le plus grand adorateur, un modèle pour l’humanité avec une énorme mission sur ses épaules. Il a donc un emploi du temps très chargé et pas le temps pour des futilités.


Mais on trouve qu’un jour Aicha qu’Allah l’agrée lui demanda : « Comment es-ton amour pour moi ? » Il répondit : « comme un nœud fortement attaché ». Plus tard quand le temps passa, elle lui redemanda : « Comment est le nœud ? ». Il dit : « Aussi fort qu’au premier jour »

Regardez comment celui qui a la plus grande mission jamais connue nous montre le magnifique geste de romantisme envers son épouse.

Combien néglige ce point en pensant que ça ne sert à rien car « Je lui ai déjà dit plusieurs fois elle le sait de toute façon que je l’aime. Et puis j’ai pas le temps de faire le canard. »

Le suivi du chemin prophétique n’est pas celui qui mène à un cœur dur mais à un cœur doux et accessible. On voit bien dans ce magnifique exemple que la répétition du geste est important et la manière de le dire encore plus.

On n’a pas vu le Prophète Paix et Bénédictions d’ Allah sur lui dire : « Bon, je te l’ai déjà dit dix fois. On peut passer à autre chose. »

Une femme a besoin d’entendre ces mots doux plusieurs fois avec le plus de beauté dans le geste.

Lorsqu'on dit  « Je t’aime » à notre épouse le but n’est pas juste de se débarrasser d’un fardeau, faisons -le de la plus belle manière au meilleur moment avec le plus de sentiments dans notre cœur.

2. Amour et adoration

On a tendance à se mélanger les pinceaux entre l’amour et l’adoration. Quand je suis en période d’adoration pure, personne ne doit me déranger.

Pourtant, le Prophète Paix et Bénédictions d’ Allah sur lui tandis qu’il était en retraite spirituelle s’appuyait sur le mur de la mosquée et penchait sa tête en dehors pour s’appuyer sur le giron de Aicha qu’Allah l’agrée pendant ses menstrues. Elle huilait et peignait ses cheveux bénis.

On voit que l’adoration et l’amour a été lié pendant ce moment sacré. Même ce moment ne l’a pas empêché de montrer encore une fois son amour pour elle.

L’image d’une épouse peignant les cheveux de son époux est belle.

Un homme doit donc apprendre quelques fois à montrer qu’il a besoin de son épouse, de sa présence avec des gestes romantiques simples.

3. Qui aimes-tu le plus ?

Ben, nous on répondrait "Allah" peut être comme on peut voir des fois sur des posts où on nous demande de liker.

Mais le Prophète Paix et Bénédictions d’ Allah sur lui répondit sans hésitation « Aicha ». On lui demande ensuite et « parmi les hommes « Il dit : « son père » en faisant toujours référence à son épouse.

Construire un mariage à toute épreuve demande beaucoup d’amour. On ne pourra pas supporter une vie sans amour. A nous de le construire par des gestes romantiques.

C’est un signe fort qu’il envoi à la communauté pour montrer que la personne qui est la plus proche de nous et qui sacrifie pour nous ne doit pas être oublié. C’est une marque de reconnaissance, de respect et d’amour que de déclarer sa flamme en public quelques fois.

Au fait, vous vous imaginez quelqu’un dire devant tout le monde que la personne qu’elle aime le plus c’est son époux (se) ?!

Le Messager d’ Allah Paix et Bénédictions d’ Allah sur lui l’a fait devant ses compagnons sans honte ou fausse pudeur.

Prenons donc quelques fois l’habitude de le dire en public ne serait-ce que devant les enfants pour commencer.

4. Marquer des points à chaque occasion

Lorsque Aicha qu’Allah l’agrée rappela l’histoire de ses neuf femmes qui décrivirent leurs époux dont un couple qui montrait un amour passionné, le Prophète Paix et Bénédictions d’ Allah sur lui en profita pour lui dire « mon amour pour toi est comme le leur sauf que je ne te divorcerai jamais ».

Ce n’est donc pas une perte de temps que d’être romantique mais un moyen essentiel de sauvegarder et de fortifier notre mariage.

Suivons donc ces bels exemples et tentons de suivre la voie de la douceur.

Faites partager et dites-nous ce que vous pensez de ces quatre exemples.

5 sens du mot « vêtement » pour son époux(se)

Il est très important de comprendre les sens profonds du Coran car c’est le livre qui peut changer notre vie. Ce livre s’adresse à tous et à toutes. Dans le mariage beaucoup de problèmes viennent du fait que l’on ne fait pas l’effort de devenir meilleur(e) mais on exige plutôt que l’autre devienne meilleur (évidemment c’est plus facile que de se faire mal à soi-même lol).

Dans le Coran, il est cité des exemples d’intimité du couple et de la relation qui existe entre eux. Allah le Très Haut nous décrit de manière très belle l’exemple des époux.

Ce sont des « vêtements » l’un pour l’autre. L’analogie est simple mais profonde.

Essayons de voir ce que cela implique pour changer notre manière de voir notre époux (se).

1. Dans l'intimité

Pendant ce moment, les époux retirent leurs vêtements et s’enlacent tendrement. Le corps de l’un couvre l’autre, ils deviennent littéralement un vêtement pour l’autre.

2. Couvrir l'intimité

Les vêtements couvrent les parties intimes du corps mais il y a également les défauts, les erreurs spirituelles qui sont considérées comme des parties intimes. Elles ne doivent pas être dévoilées.

Comme l’on détesterait que notre époux (se) montre nos parties intimes à des gens proches ou à des inconnus, alors on ne doit pas nous-mêmes le faire en supposant que c’est juste pour rigoler. Cela casse un couple car si les parties intimes (ou fautes et erreurs) sont dévoilées au premier venu, alors il n’ y a plus de respect.

3. Protéger des éléments extérieurs

Le vêtement nous protège du chaud comme du froid, ce sont des agressions pour notre corps. De la même manière, notre époux (se) nous protège des problèmes extérieurs en nous aidant à les surmonter et en nous préservant des désirs extérieurs. Ce vêtement n’est-il pas magnifique ??

4. Embellir la personne

Comment pourrait-on s’embellir sans vêtements ? Comment pourrait-on montrer notre personnalité sans vêtements pour l’extérioriser ? Nos vêtements sont une partie de nous-mêmes, il dévoile notre personnalité…

Notre époux (se) est également une partie de nous-mêmes qui doit nous embellir et que je me dois d'embellir par mon comportement.

5. Le plus proche...

Les vêtements sont la chose la plus proche du corps. Mais mon époux(se) est celui ou celle qui est le plus proche de mon cœur. Rien ne doit s’interposer entre moi et mon époux(se) que ce soit dans l’intimité ou métaphoriquement par un mauvais comportement qui entacherait notre relation.

Un mot est utilisé par Allah le Très Haut mais combien de significations belles et profondes se cachent derrière ce mot.

La relation intime est un moment de plaisir intense car on se donne à l’autre, de même les relations que l’on a avec notre époux(se) doivent être un don de soi mais toujours réciproque pour apprécier son mariage.

Je vous laisse méditer sur ce verset et n’hésitez pas à laisser vos commentaires et à partager.

3 pensées pour avancer dans le mariage

Salam aleikoum, voici un petit article pendant ces vacances.

Les vacances peuvent être l’occasion de prendre le temps de réfléchir et de méditer sur notre couple.

Voici quelques pensées que je souhaiterais partager avec vous.

1. La flamme reste éternelle ?

Il y a cette flamme du début qui rend le mariage tel un rêve mais comme beaucoup il a une fin. Cela n’est pas le signe que votre mariage commence à se détériorer au contraire.

La vraie signification de l’amour inconditionnel apparaîtra après cet amour qui est beau, attirant telle la lumière d’une bougie mais qui doit disparaitre pour ensuite construire une relation stable

Cette étape doit être connue de tous ceux et celles qui veulent se marier ou le sont déjà pour ne pas désespérer, mais au contraire accepter cette transition.

L’amour pour un enfant est toujours différent lorsqu’il est tout bébé, tout mignon que lorsqu’il grandit et atteint les 18 ans. Mais ça reste toujours de l’amour quoiqu’il arrive.

2. L'arrivée des enfants change la donne.

Cela peut sembler logique, mais beaucoup ne s’en rendent pas compte et ne s’adaptent pas au changement. Il faut absolument trouver un temps en dehors de l’éducation des enfants, pour toujours se sentir connecté à son époux (se).

Le problème, c'est l'équilibre dans le couple.

Firdawscoupleheureux.fr
Abdullah

Une femme peut avoir du mal à trouver l’équilibre entre son rôle de mère et d’épouse car elle est très attachée aux enfants. Mais elle doit mettre chaque chose à sa place afin de conserver un équilibre dans son couple.

Beaucoup de frères se plaignent d’être négligé avec l’arrivée des enfants. L’épouse doit le comprendre et l’époux également. Comment ?? En discutant de moyens simples qui permettront de garder cet équilibre.

Il faut donc par exemple profiter des vacances pour prendre un temps spécialement pour « son couple ».

3.Faire des efforts même quand on a pas envie.

On ne peut arriver à rien sans effort. C’est une tradition d’ Allah le Très Haut. Et cela se vérifie encore plus dans le mariage.

Comment voulez-vous vivre un mariage sain si vous n’êtes pas à faire d’efforts que lorsque vous avez envie ?? Facile à dire hein ? Il va donc falloir avaler sa fierté si l’on peut dire pour que notre mariage dure. Cet effort nous apportera deux bienfaits : un mariage solide et une purification spirituelle car on apprendra à faire les choses pour Allah même dans la plus profonde intimité.

Nous sommes comme une équipe qui marche avec l’individualité et le sacrifice pour l’autre.

On a tous appris à être individualiste mais a-t-on appris à se sacrifier pour l’autre ?

On dit qu’on aime notre époux (se) mais l’aime-t-on quand il (elle) nous fait plaisir et on se braque au moindre problème ?

Posez-vous souvent cette question car elle est essentielle pour avancer dans le mariage.

Et vous à quoi avez-vous pensé pour votre mariage cet été ??

4 questions à se poser pour améliorer son couple

Le couple est important à développer pour avoir une vie équilibrée. Une vie où le couple bat de l’aile peut pousser à un comportement presque dépressif.

Mais pour cela il faut souhaiter réellement changer son couple. Certains veulent le changer mais ne se posent pas les bonnes questions pour y arriver.

On ne pose pas les questions à son époux (se) mais à soi-même si l’on veut y arriver.

Voici quelques questions à se poser sincèrement pour tenter de faire évoluer son couple et son mariage, elles sont tirées de l’ouvrage « Touhfatoul arous » de Mohamed Istambulli.

1.Cherches-tu vraiment à apporter du bonheur à celui qu’on aime ?

Et, oui les actions sont plus parlantes que n’importe quel discours. On peut vouloir le bien sans chercher réellement à l’accomplir. Posons-nous donc cette question chaque jour pour développer notre mariage.

Oui, le mariage est une cause de bonheur, un avant-goût du paradis car c’est le lieu où le cœur se repose et où l’on trouve plus aucune rancœur les uns envers les autres.

La question est donc bien tournée vers nous-mêmes et non son conjoint. Je dois me poser la question en prenant d’y réfléchir sincèrement

              

Est-ce que je veux son bonheur ou le mien en vérité ??

On voit donc bien que Ma propre personne passe souvent en premier et on oublie l’autre. Cela ne veut pas dire non plus que l’on doit se sacrifier au point de s’oublier totalement. On doit mettre chaque chose à sa place.

Mais l’on doit apprendre à laisser sa place tout doucement avec subtilité tel l’entrée de la nuit qui prend la place du jour mais sans aucune violence ou dureté.

La création d’Allah le Très Haut est vraiment une cause de méditation pour ceux qui réfléchissent.

Après s’être posé la question sur l’objectif, il faut ensuite mettre un plan d’action en place sinon cela ne restera qu’un joli rêve.

  • Faites une liste de ce que votre époux(se) aime le plus en classant par ordre de préférence et ce que vous pouvez faire facilement pour lui ou elle en classant également par ordre en commençant par le plus facile. 

Ensuite, il ne nous reste plus qu’à réunir ce qui correspond à ce que votre époux(se) aime et ce que vous pouvez accomplir le plus facilement sans débuter une guerre mondiale contre votre égo.

Mieux vaut commencer par le peu et qui dure, que beaucoup qui disparaît.

Click to Tweet

2. Est-ce que vous vous arrêtez d’argumenter d’un coup ? Etes-vous prêt à laisser une part de votre amour-propre lorsque vous vous disputez ?

Celui ou celle qui n’est pas prêt à laisser son amour-propre ne pourra pas évoluer dans son mariage. L’amour-propre aveugle sur la vérité et ne permet pas d’atteindre la modestie.

Le prophète d’Allah Paix et Bénédictions d’ Allah sur lui consultait ses compagnons et ses épouses alors qu’il recevait la révélation. La révélation ne l’a pas poussé à l’orgueil mais à la modestie.

Le problème est que nous ne recevons pas la révélation sur nous mais on n’est pas prêt à baisser la tête ou à abandonner son opinion.

On a besoin d’accepter la diversité, la divergence dans le couple. Un couple ou tout le monde est d’accord n’est pas normal car il y a toujours une chose où l’on n’est pas d’accord et on n’est pas obligé de l’être tout le temps.

Par contre, on ne doit pas chercher à imposer une dictature de la pensée dans notre couple. L’homme et la femme ont le droit de penser et d’exprimer leurs différentes opinions, il n’y a pas de priorité pour l’un ou l’autre.

On ne peut pas dire que l’homme aurait la supériorité sur la femme sur le fait d'exprimer son opinion.

Aicha qu’Allah l’agrée donnait des avis juridiques (fatwas) durant le califat d’Abou Bakr, Omar et Othman. Ce n’est pas permis à n’importe qui d’émettre un avis juridique, mais regardez l’ouverture d’esprit, la justice qu’il y avait à cette époque.

Personne n’a dit à Aicha :

Non, tu es une femme. Tu ne peux pas donner d'avis juridiques.



Aujourd’hui juste dans son couple, on trouve malheureusement certains hommes qui ne laissent pas la parole ou rabaissent l’opinion de leurs épouses comme si c’était un enfant de quatre ans qui venait de s’exprimer.

C’est donc à chacun(e) de nous de ne pas être injuste ou se transformer en dictateur (trice) sous prétexte d’avoir donné une opinion contraire à la mienne.

3. Est-ce que l’on pense ensemble ? A-t-on des projets pour le futur ensemble ?

Oui, ensemble et pas chacun de son côté. C’est tout simplement la force de la concertation que l’on voit ici.

Il y a des couples qui ne se concertent jamais, ils ne parlent pas ensemble. Ils font des plans seuls et pensent que ce n’est pas la peine d’en discuter ensemble.

La vie de couple, le mariage apprend à vivre ensemble. Et oui le fameux vivre-ensemble dont tout le monde parle débute par le mariage. On voit donc bien que les problèmes de la société actuelle découlent de notre manière de vivre en famille déjà.

On peut commencer par s’accorder du temps ensemble qui soit bien sûr un temps de qualité. On peut tout simplement s’asseoir et parler de tout et de rien, ou refaire le monde à deux.

Mais on a besoin d’avoir un projet commun qui nous unit aussi bien pour cette vie que celle de l’au-delà.

Prenons donc le temps de nous déconnecter de nos smartphones, des réseaux sociaux pour créer de véritables liens dans notre couple.

Prenons l’habitude de communiquer ensemble. On retrouve la peur de l’autre même dans le couple qui a peur de communiquer par peur de la réaction de l’autre ou par méconnaissance de son conjoint.

Le premier pas vers une vie harmonieuse ensemble est de faire l’effort d’écouter le message de notre époux (se). Notre époux (se) ne doit pas avoir peut de communiquer avec nous ou sinon les liens ne seront que factices.

Ecouter, veut dire chercher à comprendre l’autre pas à comprendre ce que je veux pour mieux argumenter derrière.

Franchement, c’est pas toujours facile d’écouter mais c’est essentiel dans un couple.

Évitons donc de couper la parole comme si elle n’avait pas de valeur, mais donnons-lui sa valeur en l’écoutant et en appréciant le fait de laisser la personne que l’on chérit s’exprimer en toute liberté.

Certains pays empêchent les gens de s’exprimer. Certains médias empêchent les gens de s’exprimer. Ne soyons pas ce pays ou ces médias que l’on critique allègrement mais qui ne laisse pas son propre conjoint simplement dire ce qu’il pense.

A nous également de s’exprimer sans blesser, sans briser le cœur de son époux (se).

Réfléchissons bien à l’effet de notre langue sur les cœurs car elle a un pouvoir qu’Allah a mis qui permet d’unir ou diviser les cœurs.

Faisons en sorte que notre langue unisse notre couple.

Click to Tweet

​Et vous, quelles questions vous posez-vous pour améliorer votre couple ??

3 solutions quand l’époux(se) pratique moins dans le couple ?

C'est pas facile de se marier et de se rendre plus compte plus tard que l'on pratique pas de la même manière, mais pas du tout même !

On fait des efforts pour s'accrocher à la religion et finalement on voit qu'on est pas soutenu(e) soit par son mari ou par son épouse.

C'est une situation qui est dure à vivre car effectivement, le mariage est là pour nous unir et nous renforcer. Mais on va me dire comment se renforcer si on se soutient pas ?

Rentrons dans le vif du sujet.​

Vous priez à l'heure, vous déplacez à la mosquée​, essayez de donner une bonne éducation ,à vos enfants. Mais à côté, vous voyez par exemple votre époux qui ne prie pas du tout, ou pire est pris dans l'alcool ou autre.

Vous en avez marre et vous voulez abandonner.​

1. Ne pas se laisser aller au désespoir.

​C'est la première chose que Satan aime faire rentrer dans le cœur. Ce sentiment qui nous dit que tout est fini, " Même si tu fais tous les efforts, il changera pas. Cela ne vaut pas la peine. Ben laisse tomber.."

Ces paroles ou suspicions sont malsaines pour vous déjà et également pour votre couple. Si vous voulez le sauver ou le changer, il va falloir commencer par une chose.

​ESPÉRER, ENCORE ET TOUJOURS.

Je sais que c'est facile à dire. Mais ici la force de la foi doit nous pousser à espérer d' ALLAH le Très Haut et non des êtres humains qui sont tous faibles. L'espoir fort donne la force et la foi n'est-elle pas espérance malgré toutes les épreuves ??

Cet espoir tue littéralement Satan, il n'aura plus d'emprise sur vous. Vous serez légère ou léger dans votre cœur car maintenant vous êtes prêt(e) à l'action.

Regardons l'exemple de ces couples impossibles, tellement différents dans la pratique ou dans la foi. Ces modèles sont les prophètes qui ont parfois subi de grandes difficultés dans leur couple.

Le prophète Lot que la Paix soit sur lui était marié avec une femme qui ne partageait ni sa foi, ni son effort pour la propagation de la foi mais exactement tout le contraire. C'est la mère de ses enfants, de ses filles mais il n' a pas désespéré et a toujours gardé le meilleur comportement envers elle.​

Ceci pour dire que parfois, le divorce n'est pas nécessaire si l'on peut garder un bon comportement envers l'époux(se). Mais ceci n'est possible que grâce à la force de la foi qui permet de toujours espérer dans le Tout Miséricordieux.

La première solution pour changer votre époux(se) est donc à chercher en vous-même.

Travaillez sur votre foi. Implorez Allah le Très Haut pour ​avoir cet espoir car c'est une preuve de confiance.

Assia qu' Allah l'accepte était mariée avec Pharaon l'un des pires hommes sur terre. Nos époux sont loin de son comportement même si des fois ils peuvent exagérer. Elle resta avec loin en tentant toujours de le ramener vers le bien.

On doit également se rappeler que ce que l'on vit n'est pas unique dans l'histoire mais cela s'est répété plusieurs fois avec les compagnons qui étaient mariés avec des époux(ses) qui n'ont pas accepté de suite l' Islam. Ils n'ont pas désespéré mais ont eu confiance rempli d'espoir et ont agi.

Ikrima ibn Abi Jahl est devenu musulman que tardivement​ au moment de l'ouverture de La Mecque.

Malgré qu'il soit un farouche ennemi du Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui, son épouse n'hésita pas à aller le chercher avec la bonne nouvelle de la protection pour le ramener.

L'espoir lui permit d'agir ainsi sans même réfléchir. Aujourd'hui la moindre action de notre époux(se) nous fait désespérer à un point tel qu'il n ' y a plus de bien qui sort de nous.

C'est la première étape vers le changement et elle est indispensable.

Si on désespère, on n' a plus la force d'agir. On pourra que se plaindre mais on pourra plus agir. Si l'on veut le changement, commençons par cette immense action du cœur qui est l'espoir en Allah le Très Haut pour changer mon couple.​

2. L'amour fait changer les gens...

Parmi les causes qui ont poussé Ikrima à devenir musulman, il y eut son amour pour son épouse Oum Hakim qui utilisa son amour pour le ramener vers le bien. Elle ne l'a pas détesté pour son incroyance, mais a plutôt tenté d'utiliser ce qu'il y avait de bien en lui à savoir son amour pour elle.

​Quand elle se refusa à lui lorsqu'il voulut avoir des rapports avec elle. Il lui dit : " Vivre sans toi et dormir sans que tu sois à mes côtés est une situation impossible pour moi ! "

Regardez ce lien fort qui les unissait, c'est ce lien qu' Oum Hakim a tenté d'utiliser pour le ramener à l' Islam.

Il faut donc éviter de détester la personne, son époux(se) parce qu'il ou elle ne prie pas.​

On déteste l'action jamais la personne dans un couple.

Si vous voulez ramener une personne vers le bien, commencez par aimer cette personne sinon il ou elle ne vous suivra pas. Votre époux(se) ne peut pas écouter les conseils de quelqu'un qui ne l'aime pas. C'est pas toujours simple d'aimer quelqu'un quand on voit qu'il ne pratique pas, mais peut-on détester ses parents ou ne plus avoir d'amour pour eux parce qu'ils ne pratiquent pas ??

Il en va de même avec notre époux(se) comme nos parents restent nos parents quoiqu'il arrive, notre époux(se) reste notre époux(se).

Si vous l'aimez et montrez cet amour​, ce lien for vous permettra d'avoir un poids dans vos paroles et conseils. Si vous négligez ce point et vous focalisez que sur les paroles et conseils et en plus sans douceur, il ou elle s'éloignera.

L'amour permet de changer une personne avec le temps. Il permet de rendre des gens mauvais en des gens bons. On manque cruellement d'amour aujourd'hui, tout doit être pratiqué sans aucun attachement au cœur.

Il faudra donc utiliser tous ces stratagèmes autour de l'amour pou diriger votre époux(se) vers l' Islam. Car les gens ont aimé le Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui, ils ont aimé les compagnons puis ont suivi leur religion.

3. La manière d'appeler quelqu'un qui ne pratique pas.

Appeler quelqu'un vers Allah le Très Haut ou vers sa religion est un art et une science immense.

On parle ici des proches avec qui l'on vit tous les jours. Il va donc falloir tout d'abord faire attention à notre comportement pour ne pas avoir un comportement qui fait fuir.

Si vous priez à l' heure tous les jours, lisez le Coran chaque jour... Mais vous ne pardonnez que très peu, vous vous mettez en colère pour rien, vos paroles ne sont que critiques envers votre époux(se) alors cela ne risque pas de motiver votre époux(se) à pratiquer même si il ou elle est loin.

Les gens qui ne pratiquent pas ont tendance à regarder les défauts de ceux qui pratiquent pour trouver une échappatoire à la pratique de la religion.​ Ce n'est pas juste de penser comme ça, mais bon c'est l'être humain.

​Nos paroles et conseils doivent être enveloppés de douceur et de sagesse car les mots peuvent avoir des blessures inguérissables.On doit voir comment on va pouvoir le ou la conseiller. Il y a plusieurs manières :

  • Il faut choisir le moment propice ( un moment de détente par rapport à un moment de stress)
  • Choisir des paroles claires, douces et motivantes
  • Du genre : " Tu es quelqu'un de bien, vraiment il ne te manque plus que.."
  • Par contre il faut éviter les paroles qui condamnent, critiquent ou jugent la personne même si c'est vrai.Il faut donc éviter de tenter de motiver en disant : Tu sais si tu ne pries pas, tu vas aller en Enfer." ou bien : " C'est normal que t'as des problèmes, tu pries pas." Sous-entendu, on veut pas le bien.

Pour vouloir conseiller, il faut déjà aimer la personne comme on a vu précédemment et connaître les besoins de la personne. Chacun est attiré par un aspect de la religion, on peut tenter de l'attirer vers un de ses aspects pour ensuite le ramener à l'ensemble de la religion.

Ne pas faire de reproches est également un moyen efficace de rapprocher la personne vers le bien. N'oubliez pas que pour celui ou celle qui ne pratique pas, la ou les actions qui lui manquent sont aussi lourdes que des montagnes. N'imaginez donc pas que vous l'appelez vers quelque chose de facile.

Il faut aider également à délaisser ce qui est mauvais en étant à ses côtés pour qu'il puisse petit à petit quitter son pêché. Mais lui demander de tout laisser d'un coup est un piège, soit il reviendra de plus belle soit cela ne viendra pas de lui.

C'est la même chose pour l'amener à la prière, n'hésitez pas à motiver la personne par ce qu'il peut faire. Il ne faut pas alourdir ce qui l'est déjà pour elle mais l'alléger jusqu'à ce que la personne d'elle-même se sente capable et motivée pour le faire.​

Les choses se construisent par étapes et non d'un coup car en général la fondation risque d'être mauvaise lorsque c'est fait avec empressement.​

Allah le Très Haut nous a introduit la prière petit à petit et nous a interdit l'alcool de la même manière. Prenons donc la méthode prouvée et divine pour changer l'être humain et notre couple.

Partagez avec nous vos commentaires sur ce sujet ou vos difficultés.​

Découvrez ABELNI l’agence matrimoniale musulmane

Firdaws couple heureux

1. Est-ce que vous pouvez nous présenter Abelni pour ceux et celles qui ne connaissent pas ?

ABELNIAgence matrimoniale musulmane

C’est une agence matrimoniale musulmane qui permet aux célibataires musulmans de se rencontrer en vue du mariage.

Cela suit un process bien précis.

La première étape est de rencontrer le ou la candidat(e) durant un entretien gratuit et sans engagement d’environ 45 minutes. On y aborde par exemple les thèmes qui touchent à la vie de couple et à la vision de la famille. On s’intéresse aux aspirations de chaque candidat(e), essaye de savoir ce qui les caractérise et bien évidemment de comprendre ce qu’il ou elle recherche.

Il y a également des questions plus précises sur lenvironnement familial et socio-culturel dans lequel les candidats ont grandi. On va s’intéresser aussi à leur parcours spirituel et religieux en leur demandant où ils se situent aujourd’hui et comment ils se définissent eux-mêmes à ce niveau.

Firdaws couple heureux

2 .Pourquoi avoir choisi le nom d’ABELNI ?

ABELNIAgence matrimoniale musulmane

En arabe si on rajoute le « qaf » à ABELNI cela peut se traduire par « rencontre-moi ». Dans certains pays arabes comme en Egypte, on peut aussi enlever la lettre « qaf » ce qui revient à ABELNI.

Firdaws couple heureux

3. Pourquoi organisez-vous des ateliers ? On pourrait se dire qu’il n y’ en a pas besoin après inscription.

ABELNIAgence matrimoniale musulmane

On s’est rendu compte que certaines personnes viennent avec des listes de critères sans avoir conscience de la réalité et également parce que certains pensent avoir fait une sélection selon des critères religieux alors qu’il s’agit en réalité de critères liés à la tradition ou à leur éducation. Donc ces ateliers, comme celui d’Ali Habibbi explique avec pédagogie l’importance de bien définir ses propres critères selon la tradition prophétique mais surtout, on tente d’expliquer concrètement l’impact du choix de ces critères dans sa future vie maritale.

L’objectif est de donner les clés afin d’éviter les « erreurs de casting » qui produisent des couples où les époux sont diamétralement opposés.

Nous invitons également les célibataires à réfléchir à ce qu’ils sont et ce qu’ils veulent.

Firdaws couple heureux 

4. Quels résultats avez-vous pu observer à la suite de ces ateliers ?

ABELNI

Nous avons des femmes ou des hommes qui en sortant de l’atelier d’Agathe Zahra (auteure du livre « Mouqabalas ou les confessions des musulmanes de ce siècle ») me disent : « En fait, je vais revoir tel ou tel critère. Je pensais que l’âge était important, finalement ça l’est moins que ce que je pensais. Est-ce qu’on peut revoir ce critère ? ».

Pareil pour la question de l’origine, il y a donc pas mal d’idéaux qui bougent après ces ateliers là.

Firdaws couple heureux

5. En parlant des critères, si vous deviez donner une petite liste. Quels sont les critères qui reviennent chez les hommes et les femmes ?

ABELNIAgence matrimoniale musulmane

Alors, les femmes cherchent le généralement d’abord des hommes responsables. Elles craignent en effet le manque de sérieux.

Donc une phrase qui revient est : « Moi, je recherche un homme sérieux, responsable et qui souhaite vraiment fonder une famille ».

Pour les hommes, souvent ils cherchent une femme qui connaît déjà sa religion car ils projettent vite leur future épouse comme la mère de leurs enfants. Ils aimeraient donc qu’elle ait déjà fait un cheminement spirituel.

Egalement, on ne peut pas nier que le critère physique revient beaucoup chez les hommes.

Firdaws couple heureux

6. Est-ce que le critère (physique) est évoqué chez les femmes ?

ABELNIAgence matrimoniale musulmane

Non, beaucoup moins et elles disent rarement : « Je veux un homme beau. » mais plutôt : «Je veux un homme qui me plaise et qui me soit agréable à regarder.». Elles ne recherchent pas forcément un « canon de beauté » contrairement à une majorité d’hommes.

Firdaws couple heureux

7. Qu’est-ce qui vous a poussé à créer ABELNI ?

ABELNIAgence matrimoniale musulmane

On a constaté la difficulté pour les musulmans célibataires de se rencontrer, on parle ici de ceux qui veulent sincèrement le mariage.

Ces personnes là existent mais ils ne se rencontrent jamais.

Ou bien ils se rencontrent mais le contexte n’est pas idéal pour avancer dans la direction du mariage.

On a par exemple, des hommes qui sont propriétaires de restaurants et ils voient des femmes qui viennent diner tous les jours. On pourrait penser qu’ils aient plus de facilitées. Mais ils viennent à l’agence car ne souhaitent pas être choisi de leur situation financière.

Plus généralement, les hommes et les femmes ont donc besoin d’un filtre.

J’ai donc décidé de monter une structure afin de les accompagner, et de mettre à leur disposition un lieu où organiser des rencontres dans un cadre sain et éthique.

Firdaws couple heureux

8. Après l’inscription, comment se passe la suite ?

ABELNIAgence matrimoniale musulmane

On leur propose un contrat d’un an sur lequel on s’engage à leur proposer un minimum de cinq rencontres. C’est un minimum mais pas un maximum. Si on n’atteint pas ces cinq rencontres, un remboursement est fait au prorata du nombre de rencontres manquantes.

Firdaws couple heureux

9. Comment vous faites pour celles qui n’ont pas de tuteur ou ne peuvent le faire venir ?

ABELNIAgence matrimoniale musulmane

On assure un cadre pour que les principes religieux soient appliqués. Aucun échange de numéro ne se fait durant la première rencontre.

Firdaws couple heureux

10. Quelle différence entre ABELNI (société) et d’autres associations ?

ABELNIAgence matrimoniale musulmane

On ne réfléchit pas comme ça. On ne dit pas : « Venez chez nous et laissez les associations ». Mon but est que les célibataires se marient et que les associations ou entreprises qui travaillent en ce sens se multiplient inshaAllah.

Nous ne sommes donc pas en concurrence avec les associations, nous travaillons même ensemble.

76 RUE DE LA POMPE 75116 PARIS

CONTACT@9ABELNI.COM

   

www.abelni.com