CatégorieL’époux dans le couple

4 questions à se poser pour améliorer son couple

Le couple est important à développer pour avoir une vie équilibrée. Une vie où le couple bat de l’aile peut pousser à un comportement presque dépressif.

Mais pour cela il faut souhaiter réellement changer son couple. Certains veulent le changer mais ne se posent pas les bonnes questions pour y arriver.

On ne pose pas les questions à son époux (se) mais à soi-même si l’on veut y arriver.

Voici quelques questions à se poser sincèrement pour tenter de faire évoluer son couple et son mariage, elles sont tirées de l’ouvrage « Touhfatoul arous » de Mohamed Istambulli.

1.Cherches-tu vraiment à apporter du bonheur à celui qu’on aime ?

Et, oui les actions sont plus parlantes que n’importe quel discours. On peut vouloir le bien sans chercher réellement à l’accomplir. Posons-nous donc cette question chaque jour pour développer notre mariage.

Oui, le mariage est une cause de bonheur, un avant-goût du paradis car c’est le lieu où le cœur se repose et où l’on trouve plus aucune rancœur les uns envers les autres.

La question est donc bien tournée vers nous-mêmes et non son conjoint. Je dois me poser la question en prenant d’y réfléchir sincèrement

              

Est-ce que je veux son bonheur ou le mien en vérité ??

On voit donc bien que Ma propre personne passe souvent en premier et on oublie l’autre. Cela ne veut pas dire non plus que l’on doit se sacrifier au point de s’oublier totalement. On doit mettre chaque chose à sa place.

Mais l’on doit apprendre à laisser sa place tout doucement avec subtilité tel l’entrée de la nuit qui prend la place du jour mais sans aucune violence ou dureté.

La création d’Allah le Très Haut est vraiment une cause de méditation pour ceux qui réfléchissent.

Après s’être posé la question sur l’objectif, il faut ensuite mettre un plan d’action en place sinon cela ne restera qu’un joli rêve.

  • Faites une liste de ce que votre époux(se) aime le plus en classant par ordre de préférence et ce que vous pouvez faire facilement pour lui ou elle en classant également par ordre en commençant par le plus facile. 

Ensuite, il ne nous reste plus qu’à réunir ce qui correspond à ce que votre époux(se) aime et ce que vous pouvez accomplir le plus facilement sans débuter une guerre mondiale contre votre égo.

Mieux vaut commencer par le peu et qui dure, que beaucoup qui disparaît.

Click to Tweet

2. Est-ce que vous vous arrêtez d’argumenter d’un coup ? Etes-vous prêt à laisser une part de votre amour-propre lorsque vous vous disputez ?

Celui ou celle qui n’est pas prêt à laisser son amour-propre ne pourra pas évoluer dans son mariage. L’amour-propre aveugle sur la vérité et ne permet pas d’atteindre la modestie.

Le prophète d’Allah Paix et Bénédictions d’ Allah sur lui consultait ses compagnons et ses épouses alors qu’il recevait la révélation. La révélation ne l’a pas poussé à l’orgueil mais à la modestie.

Le problème est que nous ne recevons pas la révélation sur nous mais on n’est pas prêt à baisser la tête ou à abandonner son opinion.

On a besoin d’accepter la diversité, la divergence dans le couple. Un couple ou tout le monde est d’accord n’est pas normal car il y a toujours une chose où l’on n’est pas d’accord et on n’est pas obligé de l’être tout le temps.

Par contre, on ne doit pas chercher à imposer une dictature de la pensée dans notre couple. L’homme et la femme ont le droit de penser et d’exprimer leurs différentes opinions, il n’y a pas de priorité pour l’un ou l’autre.

On ne peut pas dire que l’homme aurait la supériorité sur la femme sur le fait d'exprimer son opinion.

Aicha qu’Allah l’agrée donnait des avis juridiques (fatwas) durant le califat d’Abou Bakr, Omar et Othman. Ce n’est pas permis à n’importe qui d’émettre un avis juridique, mais regardez l’ouverture d’esprit, la justice qu’il y avait à cette époque.

Personne n’a dit à Aicha :

Non, tu es une femme. Tu ne peux pas donner d'avis juridiques.



Aujourd’hui juste dans son couple, on trouve malheureusement certains hommes qui ne laissent pas la parole ou rabaissent l’opinion de leurs épouses comme si c’était un enfant de quatre ans qui venait de s’exprimer.

C’est donc à chacun(e) de nous de ne pas être injuste ou se transformer en dictateur (trice) sous prétexte d’avoir donné une opinion contraire à la mienne.

3. Est-ce que l’on pense ensemble ? A-t-on des projets pour le futur ensemble ?

Oui, ensemble et pas chacun de son côté. C’est tout simplement la force de la concertation que l’on voit ici.

Il y a des couples qui ne se concertent jamais, ils ne parlent pas ensemble. Ils font des plans seuls et pensent que ce n’est pas la peine d’en discuter ensemble.

La vie de couple, le mariage apprend à vivre ensemble. Et oui le fameux vivre-ensemble dont tout le monde parle débute par le mariage. On voit donc bien que les problèmes de la société actuelle découlent de notre manière de vivre en famille déjà.

On peut commencer par s’accorder du temps ensemble qui soit bien sûr un temps de qualité. On peut tout simplement s’asseoir et parler de tout et de rien, ou refaire le monde à deux.

Mais on a besoin d’avoir un projet commun qui nous unit aussi bien pour cette vie que celle de l’au-delà.

Prenons donc le temps de nous déconnecter de nos smartphones, des réseaux sociaux pour créer de véritables liens dans notre couple.

Prenons l’habitude de communiquer ensemble. On retrouve la peur de l’autre même dans le couple qui a peur de communiquer par peur de la réaction de l’autre ou par méconnaissance de son conjoint.

Le premier pas vers une vie harmonieuse ensemble est de faire l’effort d’écouter le message de notre époux (se). Notre époux (se) ne doit pas avoir peut de communiquer avec nous ou sinon les liens ne seront que factices.

Ecouter, veut dire chercher à comprendre l’autre pas à comprendre ce que je veux pour mieux argumenter derrière.

Franchement, c’est pas toujours facile d’écouter mais c’est essentiel dans un couple.

Évitons donc de couper la parole comme si elle n’avait pas de valeur, mais donnons-lui sa valeur en l’écoutant et en appréciant le fait de laisser la personne que l’on chérit s’exprimer en toute liberté.

Certains pays empêchent les gens de s’exprimer. Certains médias empêchent les gens de s’exprimer. Ne soyons pas ce pays ou ces médias que l’on critique allègrement mais qui ne laisse pas son propre conjoint simplement dire ce qu’il pense.

A nous également de s’exprimer sans blesser, sans briser le cœur de son époux (se).

Réfléchissons bien à l’effet de notre langue sur les cœurs car elle a un pouvoir qu’Allah a mis qui permet d’unir ou diviser les cœurs.

Faisons en sorte que notre langue unisse notre couple.

Click to Tweet

​Et vous, quelles questions vous posez-vous pour améliorer votre couple ??

3 solutions pour ne pas tomber dans le tabou autour de la sexualité

C'est vrai qu'aujourd'hui la sexualité est un vrai tabou chez certains couples musulmans. On ose pas en parler car c'est souvent perçu comme quelque chose de "mauvais".

Juste le fait d'en parler peut faire rougir ce qui est tout à fait naturel. Mais comment ne pas tomber dans le tabou quand notre couple a besoin de sexualité.

1. C'est naturel..

Eh oui, on est gêné par ce sujet parce que souvent on est pas " naturel" dans ce domaine.​ L'influence de l'éducation va jouer un rôle ici. Si nos parents nous ont appris ( avec ce qu'ils savaient) que la sexualité est à prohiber totalement de nos vies alors comment se préparer pour le mariage ??

La sexualité était abordé par les anciens savants depuis toujours car cela fait partie de ce qui annule les ablutions donc pour cela il fallait une éducation à la sexualité.​

La sexualité est présente dans la nature de l'homme qu' Allah lui a donné dès sa création.​

Allahle Très Haut a dit dans la sourate la Vache verset 187 :

Elles sont un vêtement pour vous et vous êtes un vêtement pour elles.

Allah le Très Haut nous a donc parlé de la sexualité mais toujours avec une beauté dans les paroles qui permettent d'aborder des sujets délicats tout en délivrant le message voulu.

​Certains ont donc expliqué cette expression du "vêtement" comme l'homme ou le femme qui nous recouvre lors des rapports intimes.

On doit donc ne pas oublier que cela fait partie de nous et ne pas se le cacher car sinon on sera très mal à l'aise et cela provoquera forcément des comportements dérangeants dans le couple.

Il ne faut pas donner une image fausse sur la sexualité dans l'Islam. L'islam sait qu'on est attiré par cette chose mais a fixé des limites et l'a même mis au rang d'adoration si fait de manière licite. Il faut donc profiter "totalement" de ce moment sans fausse pudeur car de savants comme l'imam As Souyouti et Ghazali ont abordé le thème de façon claire pour éduquer le musulman et la musulmane à la sexualité de manière saine.

Ne pas aborder ce sujet dans le couple peut mener à une très grande gêne car on le considère comme tabou.

On le pratique mais on en parle pas. Et pourquoi ?? Ben , on dirait qu' inconsciemment c'est quelque chose de pas naturel dans le couple. Alors que c'est tout à fait le contraire.

C'est important de considérer la sexualité comme naturel, pas seulement dans l'acte mais dans le fait d'en parler dans mon couple. On voit bien ce naturel chez le Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui qui prenait son bain pour se purifier après les rapports avec ses épouses.

Le Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui était très pudique mais il prenait son bain rituel du ghoussoul( bain permettant de sortir de l'état de pollution majeure) avec son épouse dans la même baignoire, ce qui prouve bien que si quelqu'un devait être gêné c'est bien lui et non ceux qui sont venus après et ne pourront jamais atteindre son degré de pudeur.

Dès que vous et votre époux(se) accepteront la sexualité comme naturel, vous serez libérés de ce tabou qui bloque certains couples dans ce domaine.

2. Un art et une science...

Il faut savoir qu’énormément d'ouvrages ont été écrit sur ce domaine​ par des éminents savants musulmans. Pour quelle raison se sont'ils intéressés à ce sujet ??

Bien sûr ce n'est pas la perversité qui les a attiré mais la beauté de l'acte permis par Allah le Très Haut et le fait que celui-ci demande un abandon à l'autre tout en sachant se maîtriser car cela permet de meilleurs ébats amoureux. ​

C'est un art et une science qui doit être connu des époux sinon cet acte sera une punition pour l'épouse car elle n' y trouvera jamais son plaisir. Elle sera sollicitée d'une manière qui manque totalement de charme car il faut envoyer des messagers comme nous l'a expliqué le Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui​

Le Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui a dit :

Qu' aucun d'entre vous ne se jette sur sa femme comme font les bêtes. Il est plus préférable d'envoyer un message  avant l'acte. Quel est ce messager ? demandèrent-ils. " Des baisers et des paroles douces !" répondit-il

Rapporté par Daylami dans son Mousnad.​

On voit bien ici que des époux ne connaissent pas l'étiquette et les comportements avant l'acte et ne sont poussés que par leur envie charnelle. Ceci poussera la femme a pensé qu' elle est prise que pour un objet car elle dira : " Mon mari ne se préoccupe de moi que quand il veut faire l'amour avec moi." Et mes frères, faites attention car la femme le comprend bien.

Il faut donc prendre son temps savoir donner du plaisir avant de le recevoir, surtout pour les hommes qui comblent leur plaisir rapidement.

La sexualité n'est pas l'unique élément du couple mais il contribue à unir le couple et est l'un de ses objectifs pour préserver sa chasteté.

Les époux doivent savoir ce qui comble l'autre et communiquer sur ce sujet.

Pour cela Ibn Hazm, Ghazali, Nafzawi et d'autres ont écrit des livres qui peuvent permettre d'en découvrir plus pour mieux donner de plaisir dans son couple car un acte d'adoration a besoin d'être fait avec la science adéquate.

3. Un plaisir mutuel

​Il ne faut pas oublier que c'est un plaisir mutuel, il ne faut pas que cela devienne imposé à la femme ou l'homme.

L'homme a effectivement des besoins plus pressants dans la matière mais cela ne doit pas le pousser à exiger de son épouse à avoir des rapports dès qu'il le souhaite. Car sinon comment un plaisir peut être partagé si il n' y a qu' un seul participant qui en profite ?

L'épouse doit également comprendre que l'homme a besoin d'être préservé dans sa chasteté à travers son épouse contre les tentations extérieures.

Il y a donc un juste milieu à rechercher dans la sexualité dans le couple. Il n' y a aucun intérêt à avoir des rapports avec son épouse qui est trop fatiguée ou autre excuse valable.

L'homme doit savoir se maîtriser et la femme doit savoir faciliter à son époux.

C'est donc un plaisir mutuel qui veut dire aussi que l'homme doit chercher à atteindre le plaisir absolu (orgasme) en même temps que soin épouse comme il a été conseillé par le calife Omar Ibn Abdelaziz.​

Omar Ibn Abdel aziz a dit :


"Sache que pour accroître, l'amour de l'épouse, il faut qu'elle atteigne l'orgasme au même moment que son mari."

Il ne faut donc pas d'empressement chez l'homme et la femme peut l'aider dans ce cas également.

Cet homme qui a été surnommé le cinquième calife de l' Islam n'a pas eu de retenue pour parler de la sexualité et de ses détails. L'Islam n'accepte pas les égoïstes, alors comment l'être dans un moment où l'on doit devenir un avec l'autre ?​

Le couple doit donc à travers ses conseils avoir un lien plus fort en dehors des rapports intimes et pendant les rapports pour construire un lien fort.

Dites-nous ce que vous en pensez en partageant ou laissant vos commentaires. Je peux également vous répondre par mail pour les questions privées.

Barakallahou fikoum​

Pourquoi un homme doit-il être fort dans le couple

Aujourd'hui, nous les hommes nous avons besoin d'un modèle. Vous inquiétez pas ce modèle c'est pas moi !! Lol

Le modèle pour l'humanité restera le Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui. Les hommes sont tournés vers la technologie, la télé, le foot, les films d'action...

Pour certains, la technologie est devenue un exutoire, une sortie vers l'extérieur. Certains veulent fuir le monde où ils sont. Ils vont aller dehors avec les amis pendant des heures, rester sur Facebook ou Internet.

Pourquoi ?? Car l'homme n'est plus l'homme fort. Mais l'homme est devenu faible.

On parle ici du musulman pas de ceux qu'aucune croyance ou guidée ne peut stopper. L'homme doit revenir à cette force que l’Islam lui a enseignée. Pour réussir son couple, il doit revenir à l'exemple prophétique.

 

Mais je suis fort moi !

Ben, oui beaucoup croient être forts à cause des exemples qu'ils voient. On voit des hommes remplis de muscles, prêts à se venger de celui qui lui a fait du mal, revenant même à des instincts primaires de sauvagerie. Est-ce vraiment la trace que l'on veut laisser sur terre ??

Le couple est là pour nous amener à montrer ou à devenir un véritable homme. Alors là on se dit : " Moi quand ma femme elle me dit quelque chose je lui montre direct qui c'est le chef !!" Ah bon, un chef qui n'arrive pas à se maîtrise risque de faire un carnage. Un homme n'est pas Conan le barbare ou Attila le chef des Huns. On se croit fort parce qu'on cire plus fort que les autres ou bien parce qu'on inspire la peur aux autres.

Est-ce par la peur que notre couple va se consolider ?? Est-ce qu'une femme se marie pour avoir peur ? L'homme fort n'est pas celui qui sait profiter des êtres faibles physiquement mais celui qui vainc plus fort que lui. On pense être fort parce qu'on se laisse pas faire, alors qu'on s'est effectivement laisser faire. On a suivi nos passions et elles nous ont vaincus.

 

C'est qui le plus fort!!

Pour avoir un couple fort, l'homme doit avoir un rôle celui de l'homme fort. Celui de l'homme qui ne se laisse pas gagner par la colère, celui qui suit avec amour l'exemple de son Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui.

Que nous dit le Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui, il nous dit " Le fort n'est pas celui qui terrasse les gens dans la lutte, mais le fort est celui qui reste maître de lui-même." Rapporté par Boukhari

Tout est dit. Quelle force que celui qui maîtrise son égo ! Mais nous, on veut pas de cette force on préfère celle où on va pouvoir crier pour plat mal assaisonné, un verre cassé, un truc pas rangé...

Dans le couple, l'homme doit montrer qu'il est le plus fort en montrant comment il se maîtrise. L'influence extérieure peut, peut être poussé la personne à croire que la force est d'imposer, de crier, de ne pas écouter et d'arriver à ce que l'on veut.

La femme a besoin d'un homme et vice versa. On a besoin de tendresse et d'émotion dans la vie, mais on ne peut pas vivre constamment dans l'émotion il faut aussi une réflexion pure de sentiments comme la peur ou la colère.

Ce sont ses qualités que l'on doit retrouver dans un homme et que l'on doit rechercher. En tant qu’homme, je ne peux pas dire que c'est facile de ne pas s'énerver ou d'avoir peur (car la colère peut cacher une peur non-dite..).

Mais on doit tenter de la vaincre, ça doit être notre combat quotidien et c'est mon rôle en tant qu'époux.

On doit pouvoir s'appuyer sur notre époux et non le fuir par peur de sa colère. Tout le monde approchait le Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui personne ne le fuyait par peur de sa réaction.

Essayons de nous rapprocher de cet exemple pour devenir un homme qui soutiendra son épouse. Si on veut se vanter d'être le plus fort, il faut apprendre à se maîtriser dans la colère, à se maîtriser quand on prend une décision.

En bref, soyons de vrais hommes pour notre couple car sinon cela créera un déséquilibre.

 

N'hésitez pas à faire partager et à laisser vos commentaires.

 

 

INTERVIEW exclusif de Ali Habbibi thérapeute de couple

1)    J'ai lu votre parcours qui est motivant machallah et je voudrais savoir qu'est-ce qui vous a poussé à faire ce métier de thérapeute ??

 

Depuis mon plus jeune âge, j'ai développé une sensibilité et une empathie qui m'ont permis de perfectionner mes capacités à aider et à accompagner l'autre. Dès le collège, on venait souvent me poser des questions religieuses probablement à cause de l'image du religieux pratiquant que je renvoyais et que j'étais. J’ai certes mis du temps à trouver ma voie mais tous mes choix et toutes ces étapes étaient nécessaires pour atteindre la position qu’est la mienne aujourd’hui. Simple question de parcours!

De plus, durant mon expérience en tant que libraire, j’ai pu voir encore plus de monde en souffrance et en demande d’aide. Je me suis rendu compte de l’ampleur du mal-être ambiant. Cela dit, je cherchais un moyen d’agir en adéquation avec ma vision du monde.

 

2)    Chez beaucoup de musulmans, le sexe est tabou, pourriez-vous nous dire en tant que sexologue comment l'aborder dans le couple musulman ?

 

Le sexe et la sexualité sont effectivement tabous chez certains musulmans qui dans l’Islam ne l'est pas. Je pense qu’il faut aborder le sujet avec délicatesse en prenant compte de la personne en face de vous et savoir ce qu’elle peut entendre, le tout dans un climat de confiance et  de sécurité. Le plus important est de prendre exemple sur ce que Dieu nous enseigne dans le Coran et sur ce que le Messager a appliqué. La sexualité étant un élément important dans la vie de couple, le nier peut avoir des conséquentes catastrophiques.

 

3)   Grâce à votre expérience vous avez pu voir de nombreux cas. Quelles sont les principales causes selon vous de divorce ou de mauvaise entente et leurs solutions ?

 

Selon moi, les principales causes du divorce sont les erreurs de casting avant le mariage, les raisons du mariage qui sont parfois mauvaises, la démission de certains responsables, le manque d’écoute des mariés et de leurs ainés, les influences qu’on a pu avoir lors de notre éducation, l’image du mariage et les attentes des mariés, les tentations externes non prises en compte, les trahisons et les désillusions, l’éloignement du suivi Prophétique…

 

4)   On se plaint souvent de la belle-famille et beaucoup ne savent pas comment faire. Pourriez-vous nous donner quelques conseils ?

 

Il est nécessaire que chacun puisse rester à sa place et éviter de s’infiltrer dans des affaires qui ne nous concernent pas. Le couple doit se protéger et pour ce faire il doit rassurer la belle famille de certaines inquiétudes et d'installer des limites de manière respectueuse. Faut il aussi penser à respecter les mœurs de chaque belle famille sans forcément se sacrifier ou sacrifier le couple.

 

5)   Comment parler avec un mari qui ne veut pas communiquer ?

 

La 1ère règle de la communication est qu’on ne peut pas ne pas communiquer !

 

Le mari qui ne parle pas communique quand même. En effet, son silence est une communication ainsi que son langage non verbal. Pour beaucoup d’hommes qui n’aiment pas vraiment parler, il faut essayer de négocier des moments d’échanges, de communiquer par écrits…

 

Il doit prendre en compte le besoin de l’épouse, d’échanger, d’interagir avec la personne qu’elle aime car c’est pour elle une preuve d’amour.

 

signature ali habbibi

Comment maîtriser sa colère

Eh oui, le tout n'est pas de se marier, mais aussi de s'améliorer dans notre mariage.

Regardez le hadith du Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui qui nous dit : " La colère vient de Satan, et Satan est crée de feu. Le feu ne peut être éteint que par l'eau, donc si l'un de vous se met en colère qu'il fasse ses ablutions." Rapporté par Abou Dawoud.

Ce hadith nous montre les dangers de la colère car elle nous fait voir rouge. On devient comme un taureau qui voit rouge et fonce sans réfléchir. La colère est un sentiment humain mais ses conséquences peuvent être graves sur notre couple.

Combien de mots que l'on regrettera plus tard, combien de gestes irréparables arriveront tout ceci à cause du fait de s'être laisser aller à la colère.

Et oui même une chose simple comme les mots ne sont plus réfléchis, il n' y a plus de contrôle. C'est pour cette raison même que le Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui nous informe en nous disant : " Si l'un de vous se met en colère, qu'il reste silencieux." Rapporté par l'imam Ahmad

Ici, le silence est préférable à tout acte car on risque de dire n'importe quoi et de briser un cœur par nos paroles...

Le mariage unit deux êtres qui sont différents mais qui doivent s'aimer et s'apprécier malgré leurs différences qui peut être de culture, de caractère ou autre. Et oui, l'amour doit triompher !!!

L'amour est une source dont on ne cesserait de boire et la colère est un liquide amer.

Prenons garde à ce feu qui brûle en nous parfois et qu'il faut éteindre sous peine de faire beaucoup de mal et surtout à notre époux(se).

1. Conséquences de la colère

Notre pression artérielle augmente et le sang monte au visage sous l'effet de la colère. Elle a également un effet néfaste sur les nerfs. C'est donc mauvais pour notre corps  et crée des ulcères à l'estomac, on peut donc tomber malade à cause de la colère.

Quand on se met souvent en colère, ben le club d'amis risque de se restreindre car qui supporterait d'avoir quelqu'un qui se met constamment en colère pour rien.  Cela limite donc les relations sociales et en plus dans le couple cela amènera une situation de tension car la personne en colère cherchera à s'imposer de gré ou de force.

Malheureusement, on a aussi les femmes battues par leurs époux à cause justement de cette colère qui n'est pas du tout maîtrisée.

Les conséquences sont donc graves, on peu perdre des gens proches, créer même de l'hypocrisie chez les gens car ils veulent tout simplement éviter notre mal.

Le colérique souffre lui-même car il a soit un manque d'estime de soi ou est rongé par les regrets mais n'arrive pas à changer.

Par contre, si on la maîtrise la colère peut déclencher des aspects positifs. L'envie de se dépasser de mieux faire vient de la colère, cette sorte de rage de vaincre naît d'un sentiment de colère maîtrisé.

2. Apprendre à se maîtriser

On a souvent du mal à se maîtriser quand on est en colère et c'est cette maîtrise que l'on doit apprendre à travers le mariage.

On peut pas croire que tout se passe sur des roulettes car on souhaite justement quelqu'un qui pensera comme moi et comme ça je ne serais jamais remis en cause. Le mariage doit nous permettre de nous remettre en cause car nous ne sommes pas parfaits, on aime le dire mais on se rend pas compte de sa signification.

Cela signifie que nous avons des défauts qui doivent être corrigés ou au moins reconnus déjà. Et comment y arriver seul, sans aide ??

Donc notre époux(se) risque d'appuyer là ou ça fait mal et comment on va réagir dans ce cas-là ??

Il faut donc éviter de tirer des conclusions trop rapides sans réelles preuves en se basant que sur des suppositions et surtout ACCEPTER QUE MES CERTITUDES NE SOIENT PAS CELLES DES AUTRES .

Trop de fois, on croit, on est sûr d'une chose et on pense que le monde entier pense de la même manière et c'est faux.

Tout le monde ne pense pas comme moi et je dois l'accepter. Donc mes frères, mettons notre "faux machisme" de côté en acceptant et en écoutant ce que dit notre épouse, sans s'énerver en pensant que soi-disant que toutes les femmes ne sont capables de dire quelque chose de censé.

Et mes soeurs, cherchons à exprimer notre colère par des mots simples au lieu de faire la théorie du Pepsi Cola et toujours attendre que la pression monte jusqu'à que ça sort.

C'est une éducation, c'est un comportement louable et aimé par Allah que de contenir sa colère.

Notre couple ne doit pas devenir un ring ou je vais pouvoir me défouler sur les proches car c'est tout sauf du courage mais une véritable preuve de faiblesse.

"Le fort est celui qui maîtrise sa colère." nous enseigne le Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui

Alors où sont les fortes personnalités ??

Le salles de fitness sont parfois remplis ou appréciés des frères ( et c'est très bien de  s'occuper de son corps.), mais l'on ne doit pas aussi oublier volontairement cette noble force qui est de soulever notre colère et de la mettre au-dessus de nous.

Le mariage est un échange, pas un combat pour s'affirmer.

Il faut aussi apprendre à exprimer ses émotions sainement, à dire ce que l'on ressent. Tout retenir en se disant : " C'est pas grave je patiente." n'est pas du tout une solution. Il faut savoir s'exprimer comme Atika qui a répondu à Omar ibn al Khattab qu' Allah les agrée et Omar était étonné et lui a dit " Depuis quand avez-vous pris cette habitude ??" (on pensait que la femme n'avait pas le droit de répondre à son mari sur le même ton dans l'époque d'ignorance chez les Mecquois) et elle lui dit : " Vas donc demander à ta fille qui répondait au Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui."

Il alla vérifier et sa fille Hafsa lui confirma. Rapporté par al Boukhari.

Personne n'a dit à l'épouse de se taire et personne n' a dit à l'époux de devenir un tyran ou dictateur en ne laissant la parole à personne sauf si ça va dans son sens.

Il faut apprendre à accepter les choses comme elles sont. On parle du destin, mais on l'accepte peu. Des que ça va pas, on râle.

Mais contre qui râle-t-on ?? Cette décision a été prise par le Sage et l' Omniscient, mais on a le droit de chercher des solutions bien sûr.

Aujourd'hui, on croit que tout doit se passer comme prévu. Tout est facile aujourd'hui avec la technologie et l'internet mais il ne faut pas oublier que Allah le Très Haut nous demande à nous mêmes d'évoluer et de s'améliorer et pas la machine.

 

C'est donc un véritable défi que de se maîtriser, mais tout est possible pour celui qui le désire, s'en donne les moyens et implore l'aide du Tout Puissant.

 

Et vous, comment faites-vous pour vous maîtriser quand vous êtes en colère. ??

Faites partager et laissez-nous vos commentaires.

 

 

 

 

 

Décode le langage de ton épouse !

 

Elle te « prend » la tête, et elle a beau parler, tu ne sais toujours pas quel est son problème.

 

Comment le résoudre ? Ou plutôt comment résoudre ce qui t'es inconnu ?

 

Apprends à décoder son langage !

 

Mais avant tout, cesses de te cacher, de l'éviter ou de faire semblant de l'écouter.

 

Nous en avions déjà parlé (ici). Car le silence pour une femme, c'est violent. C'est une violence psychologique.

 

Surtout si elle a attendu LE moment pour te faire part de ce qui la préoccupe...et si tu es impliqué dans cette préoccupation...c'est subit comme l'insulte suprême.

 

Bref.

 

Donc une fois que tu as appris à t'installer en face d’elle en étant détendu et pas sur le qui vive du genre : « elle va m'saoooouuler, qu'est-ce que j'ai fait encore»

Si tu as pris le temps de l'écouter. Oui, de l'écouter...vraiment, alors tu es fin prêt pour la troisième étape.

 

Je vais te livrer la clé, la clé de ta propre délivrance. Ce sentiment de volupté ressenti juste après avoir entendu ta femme débiter tout un discours...et avoir..compris tout ce qu'elle t’a dit.

 

Yes, you can !

 

LES CLES DU « ROYAUME »

 

 

L'écoute est un outil puissant qui te permettra de mieux lui communiquer ton ressenti, d'où l'importance de ne pas louper les premières étapes.

 

Si vous les hommes, parlez de manière directe, sans sous-entendus, nous, notre langage est plus complexe...il est même codé ! On évoque une chose, pour en évoquer une autre. Nous ne sommes pas dans l'action mais plutôt dans l'émotionnel.

Et c'est de là que partent les quiproquos, le sentiment d'être chacun incompris.

 

 

Voici donc un petit tableau, afin que tu aies une idée du travail de déchiffrage qui t'attend incha Allah...euh je précise qu'il ne s'applique pas à toutes les femmes. Mais dans l'ensemble c'est une des caractéristiques féminines que l'on retrouve chez la plupart.

 

 

Exemple  du langage féminin :

 

Phrases du non-sens Signification
T'as jamais le temps pour moi Je veux que l'on passe du temps ensemble
Tu ne fais pas assez d'effort Tu garde toujours tes mauvaises habitudes
Je veux du romantisme Tu n'es pas assez romantique
Tu ne m'aide jamais Quand je te demande quelque chose, tu m'ignore
T'as pas envie de... ? J'ai envie de...mais je n'ose pas te demander
Es-tu sûr de vouloir inviter untel à la maison ? J'ai pas envie de le voir !
Je me sens triste Prends moi dans tes bras, réconfortes-moi
Peut-être Non (selon durée hésitation), j'ai pas envie
Je ne suis pas fâchée Je suis grave énervée
C'est ta décision Tu te trompe, tu verras c'est moi qui ai raison
Il faut que tu apprennes à communiquer Il faut que tu apprennes à être d'accord avec ce que je dis
Je voudrais te parler J'ai une liste de plaintes

 

 

 

On constate donc que dans notre langage féminin, tout est plein de contradictions ou de sous-entendus. Seulement voilà, si un homme est heureux dans son ménage, c'est aussi parce qu'il a compris le dialecte de sa femme.

Et une femme qui est comprise, est une femme épanouie.

 

Songes-y : si tu la comprends mieux, que tu parviens à déchiffrer sa manière de communiquer, tu obtiendras beaucoup de choses de sa part. Une femme amoureuse et épanouie vaut mieux qu'une femme amoureuse et frustrée.

 

Il ya un proverbe qui dit : « femme qui rie, à moitié dans ton lit »...je dirais plutôt : « femme comprise entièrement dans ton lit ». Mazette. Quel homme doué d'intelligence refuse un trésor ? Comprends-là, c'est cela ta clé.

 

Parfois, elle voudra juste parler, c'est un échange qui lui permet de se sentir en phase avec toi. Même si c'est pour évoquer la vacherie que la caissière du supermarché U, lui a fait. Tu n'en a rien à cirer...Tu penses qu'elle va passer à autre chose une fois que tu lui auras apporté une solution ? Détrompes-toi!Ce qu'elle veut là maintenant, c’est que tu la prennes dans tes bras ou autre et que tu l'écoute te parler des 3 euros que cette incompétente de caissière lui a subtilisé. Et pas un : « Tu aurais dû recalculer le montant » ; « retourne là-bas et quémande tes 3 euros »...

 

PEAUFINE TON LANGAGE

 

Il est temps d'inverser un peu la tendance, quand tu fais face à des incompréhensions entre toi et ta femme. Fais-le lui savoir par des mots, des phrases, ce qui ne va pas. Au lieu de lui dire : c'est quoi cette coupe? Dis : je n'aime pas ta coiffure, au lieu de lui dire, « t'as pris du poids on dirait », dis-lui : « que penses-tu de t'inscrire à une activité sportive ? », en clair si tu veux que ta femme comprenne à quel point elle se laisse aller physiquement ou dans sa gestion du foyer, ou autre, il faut le lui exprimer sans détour, sans honte mais avec respect.

 

Si tu parviens à cela, tu éviteras d'engendrer de la mésentente entre vous incha Allah.

 

Et j'espère que tu tiendras compte de ces modestes conseils mais ô combien utiles, du moins c'est ce que je demande à Allah.

 

Car souvent on se prend la tête, on croit que le problème est immense, alors qu'en fait il se résume à peu de chose : la crainte d'Allah, le respect mutuel, l'empathie et la patience.

 

Allez champion !

Retrouvez-moi sur facebook et twitter

OumKhadidja, 
Femme au foyer à temps plein et maman divorcée de 4 enfants, retrouvez-moi sur le blog MuslimaSuperHousewives.com, un site de coaching à destination des sœurs.