4 questions à se poser pour améliorer son couple

Le couple est important à développer pour avoir une vie équilibrée. Une vie où le couple bat de l’aile peut pousser à un comportement presque dépressif.

Mais pour cela il faut souhaiter réellement changer son couple. Certains veulent le changer mais ne se posent pas les bonnes questions pour y arriver.

On ne pose pas les questions à son époux (se) mais à soi-même si l’on veut y arriver.

Voici quelques questions à se poser sincèrement pour tenter de faire évoluer son couple et son mariage, elles sont tirées de l’ouvrage « Touhfatoul arous » de Mohamed Istambulli.

1.Cherches-tu vraiment à apporter du bonheur à celui qu’on aime ?

Et, oui les actions sont plus parlantes que n’importe quel discours. On peut vouloir le bien sans chercher réellement à l’accomplir. Posons-nous donc cette question chaque jour pour développer notre mariage.

Oui, le mariage est une cause de bonheur, un avant-goût du paradis car c’est le lieu où le cœur se repose et où l’on trouve plus aucune rancœur les uns envers les autres.

La question est donc bien tournée vers nous-mêmes et non son conjoint. Je dois me poser la question en prenant d’y réfléchir sincèrement

              

Est-ce que je veux son bonheur ou le mien en vérité ??

On voit donc bien que Ma propre personne passe souvent en premier et on oublie l’autre. Cela ne veut pas dire non plus que l’on doit se sacrifier au point de s’oublier totalement. On doit mettre chaque chose à sa place.

Mais l’on doit apprendre à laisser sa place tout doucement avec subtilité tel l’entrée de la nuit qui prend la place du jour mais sans aucune violence ou dureté.

La création d’Allah le Très Haut est vraiment une cause de méditation pour ceux qui réfléchissent.

Après s’être posé la question sur l’objectif, il faut ensuite mettre un plan d’action en place sinon cela ne restera qu’un joli rêve.

  • Faites une liste de ce que votre époux(se) aime le plus en classant par ordre de préférence et ce que vous pouvez faire facilement pour lui ou elle en classant également par ordre en commençant par le plus facile. 

Ensuite, il ne nous reste plus qu’à réunir ce qui correspond à ce que votre époux(se) aime et ce que vous pouvez accomplir le plus facilement sans débuter une guerre mondiale contre votre égo.

Mieux vaut commencer par le peu et qui dure, que beaucoup qui disparaît.

Click to Tweet

2. Est-ce que vous vous arrêtez d’argumenter d’un coup ? Etes-vous prêt à laisser une part de votre amour-propre lorsque vous vous disputez ?

Celui ou celle qui n’est pas prêt à laisser son amour-propre ne pourra pas évoluer dans son mariage. L’amour-propre aveugle sur la vérité et ne permet pas d’atteindre la modestie.

Le prophète d’Allah Paix et Bénédictions d’ Allah sur lui consultait ses compagnons et ses épouses alors qu’il recevait la révélation. La révélation ne l’a pas poussé à l’orgueil mais à la modestie.

Le problème est que nous ne recevons pas la révélation sur nous mais on n’est pas prêt à baisser la tête ou à abandonner son opinion.

On a besoin d’accepter la diversité, la divergence dans le couple. Un couple ou tout le monde est d’accord n’est pas normal car il y a toujours une chose où l’on n’est pas d’accord et on n’est pas obligé de l’être tout le temps.

Par contre, on ne doit pas chercher à imposer une dictature de la pensée dans notre couple. L’homme et la femme ont le droit de penser et d’exprimer leurs différentes opinions, il n’y a pas de priorité pour l’un ou l’autre.

On ne peut pas dire que l’homme aurait la supériorité sur la femme sur le fait d'exprimer son opinion.

Aicha qu’Allah l’agrée donnait des avis juridiques (fatwas) durant le califat d’Abou Bakr, Omar et Othman. Ce n’est pas permis à n’importe qui d’émettre un avis juridique, mais regardez l’ouverture d’esprit, la justice qu’il y avait à cette époque.

Personne n’a dit à Aicha :

Non, tu es une femme. Tu ne peux pas donner d'avis juridiques.



Aujourd’hui juste dans son couple, on trouve malheureusement certains hommes qui ne laissent pas la parole ou rabaissent l’opinion de leurs épouses comme si c’était un enfant de quatre ans qui venait de s’exprimer.

C’est donc à chacun(e) de nous de ne pas être injuste ou se transformer en dictateur (trice) sous prétexte d’avoir donné une opinion contraire à la mienne.

3. Est-ce que l’on pense ensemble ? A-t-on des projets pour le futur ensemble ?

Oui, ensemble et pas chacun de son côté. C’est tout simplement la force de la concertation que l’on voit ici.

Il y a des couples qui ne se concertent jamais, ils ne parlent pas ensemble. Ils font des plans seuls et pensent que ce n’est pas la peine d’en discuter ensemble.

La vie de couple, le mariage apprend à vivre ensemble. Et oui le fameux vivre-ensemble dont tout le monde parle débute par le mariage. On voit donc bien que les problèmes de la société actuelle découlent de notre manière de vivre en famille déjà.

On peut commencer par s’accorder du temps ensemble qui soit bien sûr un temps de qualité. On peut tout simplement s’asseoir et parler de tout et de rien, ou refaire le monde à deux.

Mais on a besoin d’avoir un projet commun qui nous unit aussi bien pour cette vie que celle de l’au-delà.

Prenons donc le temps de nous déconnecter de nos smartphones, des réseaux sociaux pour créer de véritables liens dans notre couple.

Prenons l’habitude de communiquer ensemble. On retrouve la peur de l’autre même dans le couple qui a peur de communiquer par peur de la réaction de l’autre ou par méconnaissance de son conjoint.

Le premier pas vers une vie harmonieuse ensemble est de faire l’effort d’écouter le message de notre époux (se). Notre époux (se) ne doit pas avoir peut de communiquer avec nous ou sinon les liens ne seront que factices.

Ecouter, veut dire chercher à comprendre l’autre pas à comprendre ce que je veux pour mieux argumenter derrière.

Franchement, c’est pas toujours facile d’écouter mais c’est essentiel dans un couple.

Évitons donc de couper la parole comme si elle n’avait pas de valeur, mais donnons-lui sa valeur en l’écoutant et en appréciant le fait de laisser la personne que l’on chérit s’exprimer en toute liberté.

Certains pays empêchent les gens de s’exprimer. Certains médias empêchent les gens de s’exprimer. Ne soyons pas ce pays ou ces médias que l’on critique allègrement mais qui ne laisse pas son propre conjoint simplement dire ce qu’il pense.

A nous également de s’exprimer sans blesser, sans briser le cœur de son époux (se).

Réfléchissons bien à l’effet de notre langue sur les cœurs car elle a un pouvoir qu’Allah a mis qui permet d’unir ou diviser les cœurs.

Faisons en sorte que notre langue unisse notre couple.

Click to Tweet

​Et vous, quelles questions vous posez-vous pour améliorer votre couple ??

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ