3 astuces simple pour mieux vivre avec sa belle-famille

Souvent c'est un point qui fait peur quand les gens pensent au mariage. On a peur de comment ça peut se passer avec la belle-famille.

Une étude réalisée en 2013 montre que sur les 10 motifs les plus fréquents de divorce vient en huitième position: les beaux-parents.

Cela représente 11% des personnes sondées qui pensent que la belle-famille est trop présente, trop critique et trop pénible.

Le sujet de la belle-famille est souvent cause de dispute où chacun va défendre sa famille.

Mais comment faire pour éviter ce problème fréquent dans les couples ??

On peut utiliser quelques petites astuces...

1. Ne pas imposer ou se laisser imposer..

Souvent on trouve des personnes qui veulent " imposer" à leurs futurs époux ou épouses de vivre avec leurs belle-mères ou belle-famille.

Je ne dis pas que ça ne se fait pas, mais il faut surtout prendre le temps d'en discuter. C'est très important que les deux époux le comprennent. Si je l'impose à mon (ma) futur époux(se), je risque de planter en lui un certain dégoût pour ma belle-famille car tout simplement mon époux(se) ne l' pas accepté de lui-même mais l'a fait pour moi.

Alors c'est tout beau, tout gentil pendant un moment ou des fois dès le début y a de l’électricité entre notre époux et sa belle-famille car " Je n'ai pas accepté encore de vivre avec eux."

Bon, des fois on se dit " Ça va aller, fais le il(elle) sera content(e) si t'acceptes." Mais quelque chose fait avec regret ou une certaine gêne dans le cœur ne pourra donner de bons fruits.

Si votre époux ou futur époux commence à vous parler de l'importance de visiter sa famille, ou bien de vivre avec eux. N'hésitez pas à exprimer votre opinion de façon sage, en expliquant que vous avez besoin de temps ou que vous n'êtes pas prêt(e) encore.

Sans oublier que vous n'êtes pas obligé(e) d'accepter cette situation. Le couple a besoin d'intimité. Cela peut se faire dans la même maison que votre belle-famille mais en délimitant des règles claires avec votre époux(se).

Si vous voulez que cela se passe bien avec votre famille et votre époux(se): donnez-lui le choix sinon cela peut causer des problèmes.

Beaucoup vont à reculons visiter leur belle-famille parce qu'il faut le faire. D'autres insistent sur le fait d'aller visiter sa famille tous les jours.

Il faut savoir rester dans le juste milieu, le mariage ne doit pas couper les liens avec sa famille mais il ne faut pas non plus " couper le cordon" si l'on peut dire.

On doit être présent pour les besoins de sa famille tout en faisant comprendre que notre vie de couple est tout aussi importante.

Mais comment faire ??

Il faut déjà en discuter clairement avec son mari ou son épouse. Il faut éviter les ambiguïtés sur ce sujet. On montre qu'on est prêt à fortifier le lien avec la famille mais si on pousse trop, la vie de couple disparaîtra.

Il n' y aura alors que la belle-famille qui prendra place et notre couple va fondre au soleil.

On connait la valeur des parents dans l' Islam mais il y a également la valeur du couple. Chacun a ses droits et limites à respecter. Et l' Islam ne nous demande pas de s'abandonner totalement pour les autres et s'oublier soi-même.

On ne doit pas non plus se laisser imposer une vie dictée par la belle-famille ce qui veut dire que l'on est pas obligé de tout partager avec eux ou qu'ils doivent tout savoir. Les parents ne veulent pas toujours s'immiscer par intention de faire du mal mais plutôt pour donner des conseils qu'ils considèrent comme justes car ils ont l'expérience de l'âge.

On doit respecter leurs conseils mais pas forcément les appliquer à la lettre si ils peuvent causer un problème dans le couple et on doit également consulter notre époux ou épouse pour montrer l'importance que l'on donne à l'opinion de celui ou celle qui partage ma vie.

On vit à deux et on doit donc essayer de réunir nos deux familles également et pour cela il ne faut pas toujours suivre aveuglément tout ce que dira notre famille ou belle-famille. Mais pour y arriver il faut se mettre d'accord tous les deux sur ce point.

2. Ne pas comparer ses parents avec la belle-famille

C'est l'automatisme que l'on a souvent. On compare notre famille avec la belle-famille. Et ceci est très dangereux car cela peut être souvent mal interpréter.  Personne n'aime que l'on rabaisse un tant soit peu sa famille car c'est une partie de nous.

Si vous les comparez, prenez la belle-famille en exemple et non votre famille comme exemple.

3. Vanter la belle-famille...

Prenons l'habitude de vanter la belle-famille en présence de notre époux(se), amis ou autres pour apprendre à les aimer.

Plus on parle en bien d'une personne plus on va l'apprécier même si on ne le connait pas.

On est dans une société et un monde où l'on voit que du négatif au lieu du positif. Regardez que le positif chez votre belle-famille et vous l'aimerez au fur et à mesure ou au moins le respect s'installera.

Les Arabes respectaient leurs ennemis car ils reconnaissaient leurs bon côtés, c'était le côté chevaleresque.

Aujourd'hui prenons ce côté d'apprécier les gens en prenant le temps de parler du bien qu'ils font.

 

N'hésitez pas à partager cet article et laisser vos commentaires .

 

Barakallahou fikoum

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ