Archive - janvier 2017

Comment avancer à deux en 3 points

Avancer n’est pas toujours facile dans le mariage. On a l’impression de stagner ou de se laisser prendre par une certaine routine.

Le mariage est un bienfait qui permet d’avancer face aux épreuves de cette vie mais à deux !

Mais comment faire pour y parvenir sans laisser quelqu’un sur la route (sous-entendu le divorce) ??

Il ya trois moyens que l’on peut appliquer pour y arriver.

1.La confiance

Avoir confiance ici commence déjà par le fait d’avoir confiance en soi avant d’avoir confiance en son époux (se). Celui ou celle qui manque de confiance en soi est sujet à tous les doutes et ouvre la porte à toute sorte de jalousie non fondée.

Ayons donc confiance en soi, puis établissons un lien solide de confiance avec notre époux (se).

Pour se faire, il faut éviter d’être trop sur son époux(se) en épiant ses moindres faits et gestes.

Si on traite son époux (se) comme un enfant à qui l’on ne peut pas confier de responsabilités, comment va-t-il le ressentir ? Il faut savoir donner de l’espace tout en restant présent pour lui et en le faisant savoir.

La confiance parfois est aveugle. Pourquoi ?? Car on ne connaît pas ce qu’il va advenir plus tard et on doit avoir confiance quand même.



La confiance dans le couple est essentielle car cela est une preuve de maturité.

Un couple sans confiance manque de maturité et doit chercher à y parvenir.

Le meilleur moyen de perdre quelqu’un est de lui montrer que l’on ne lui fait pas confiance.

Les hommes comme les femmes ne doivent pas se laisser aller à la jalousie sous prétexte que l’on a cru voir ou imaginer quelque chose.

Le manque de confiance dans le couple est un sentiment très difficile à supporter, il faut donc éviter de le provoquer.

La confiance ne s’obtient pas comme çà, elle se construit. Demander la confiance alors que notre époux(se) ne nous fait même pas confiance est impossible.

Les smartphones et réseaux sociaux sont un ennemi à ce niveau car beaucoup l’utilisent pour se mettre en contact avec d’autres femmes ou hommes en cachette.

Mais ici , c’est un réel problème de foi ou d’addiction pour certains.

Si l’on veut arriver à la confiance dans notre couple, on doit se poser la question « Est-ce que j’ai confiance en mon époux(se) et me fait-il confiance ? ». S’il y a des doutes, on va les énumérer et tout faire pour que les choses soient claires.

2. La remise en question

Un couple qui fonctionne sur la durée, c’est qu’il s’est remis en cause plusieurs fois.


Pas de remise en cause, pas d’évolution.

Tout le monde a un moment où il bloque et n’arrive plus à avancer. Souvent parce qu’on remet la faute sur les autres, le pays, l’environnement… mais jamais sur soi.

La force du mariage est de permettre bon gré mal gré de se remettre en cause et donc d’évoluer en termes de qualité. Notre comportement s’améliore face à l’adversité, à la différence jamais face à quelqu’un qui a la même opinion que moi.

Je ne dis pas que c’est facile de le faire, mais après la tempête réfléchissons un moment sur les vraies raisons qui m’ont poussé à me mettre en colère ou à dire des paroles mauvaises.

La force du savant comme on le voit chez l’imam Malik et bien d’autres est d’être capable de dire : « Je ne sais pas. » On croit tout savoir mais en fait, la force du savoir est d’accepter de ne pas tout connaître et c’est la réalité tout simplement.

Ce qui nous empêche d’avancer dans notre couple est le manque de remise en cause.

J’en parle souvent mais regardez combien un avis différent du sien dans un couple amène à des divisions jusqu’au divorce. Pourquoi ? Un avis différent du mien.

Dans notre couple, il faut accepter surtout pour les hommes que nous ne sommes pas des prophètes et si nous sommes savants ou étudiants apprenons à se rabaisser.

Quelle beauté que celle de se rabaisser alors que l’on est capable de se défendre !

Ibliss a perdu tous les honneurs car il n’a pas su malgré tout son savoir, il n’a pas su se rabaisser.

Franchement, combien de fois on se dispute parce qu’ on veut pas admettre que l’on a tort tout simplement. Ou bien que la vision de notre époux(se) peut être différente.

C’est la corde qui ramènera toujours vers le haut : la remise en question de soi.

Quel meilleur cadeau d’ Allah le Très Haut que de nous avoir accordé quelqu’un qui va nous aider à y arriver.

Mais le plus beau n’est pas seulement de l’admettre mais de le montrer à notre époux(se) que l’on s’est trompé. Arrêtons d’être des juges sans pitié dans notre couple et soyons avocats de notre époux(se) pour lui trouver des excuses légales…

3. La spiritualité

Et oui, ce point est trop souvent négligé dans le mariage. Le mariage n’est pas juste celui de deux corps pour combler une envie sexuelle, avoir des enfants et c’est fini.

On se marie pour compléter des traits de caractère qui nous manque, pour voir des défauts insoupçonnés en nous que seul un autre très proche peut découvrir.

Acquérir des qualités et se débarasser des défauts n’est-il pas un des buts de cette vie. Ou bien va-t-on continuer à adorer Allah le Très Haut avec un cœur rempli d’orgueil ?

Celui et celle qui sait faire preuve d’humilité dans son couple aura vraiment acquis un bien inestimable. Devant les gens, on peut jouer un rôle et être aussi pieux que Hassan Al Basri ou que Rabi’ah al ‘Adawiyya. Mais est-ce que cette piété nous suit à la maison ?

Est-ce que cette piété nous invite à pardonner sincèrement à notre époux(se). On dit aimer et on est pas toujours capable de pardonner aux gens les plus proches ??

Le mariage nous amène à nous dépasser pour Allah le Très Haut. Même l’acte sexuel est un acte spirituel qui est récompensé par le Miséricordieux.

Quoi de plus beau que l’union même si elle n’est que physique…

Le mariage est un moyen de remplir son cœur, de l’embellir de qualités tellement hautes et nobles que Ibliss ne nous lâche jamais et ne cesse de tenter de semer la zizanie entre nous.

Ne pensons pas que le mariage est juste une « formalité à passer », c’est un long voyage mais où l’on va découvrir des merveilles, se faire peur de temps en temps mais le but est d’arriver à bon port rempli de trésors inestimables…