Archive - avril 2016

3 solutions quand l’époux(se) pratique moins dans le couple ?

C'est pas facile de se marier et de se rendre plus compte plus tard que l'on pratique pas de la même manière, mais pas du tout même !

On fait des efforts pour s'accrocher à la religion et finalement on voit qu'on est pas soutenu(e) soit par son mari ou par son épouse.

C'est une situation qui est dure à vivre car effectivement, le mariage est là pour nous unir et nous renforcer. Mais on va me dire comment se renforcer si on se soutient pas ?

Rentrons dans le vif du sujet.​

Vous priez à l'heure, vous déplacez à la mosquée​, essayez de donner une bonne éducation ,à vos enfants. Mais à côté, vous voyez par exemple votre époux qui ne prie pas du tout, ou pire est pris dans l'alcool ou autre.

Vous en avez marre et vous voulez abandonner.​

1. Ne pas se laisser aller au désespoir.

​C'est la première chose que Satan aime faire rentrer dans le cœur. Ce sentiment qui nous dit que tout est fini, " Même si tu fais tous les efforts, il changera pas. Cela ne vaut pas la peine. Ben laisse tomber.."

Ces paroles ou suspicions sont malsaines pour vous déjà et également pour votre couple. Si vous voulez le sauver ou le changer, il va falloir commencer par une chose.

​ESPÉRER, ENCORE ET TOUJOURS.

Je sais que c'est facile à dire. Mais ici la force de la foi doit nous pousser à espérer d' ALLAH le Très Haut et non des êtres humains qui sont tous faibles. L'espoir fort donne la force et la foi n'est-elle pas espérance malgré toutes les épreuves ??

Cet espoir tue littéralement Satan, il n'aura plus d'emprise sur vous. Vous serez légère ou léger dans votre cœur car maintenant vous êtes prêt(e) à l'action.

Regardons l'exemple de ces couples impossibles, tellement différents dans la pratique ou dans la foi. Ces modèles sont les prophètes qui ont parfois subi de grandes difficultés dans leur couple.

Le prophète Lot que la Paix soit sur lui était marié avec une femme qui ne partageait ni sa foi, ni son effort pour la propagation de la foi mais exactement tout le contraire. C'est la mère de ses enfants, de ses filles mais il n' a pas désespéré et a toujours gardé le meilleur comportement envers elle.​

Ceci pour dire que parfois, le divorce n'est pas nécessaire si l'on peut garder un bon comportement envers l'époux(se). Mais ceci n'est possible que grâce à la force de la foi qui permet de toujours espérer dans le Tout Miséricordieux.

La première solution pour changer votre époux(se) est donc à chercher en vous-même.

Travaillez sur votre foi. Implorez Allah le Très Haut pour ​avoir cet espoir car c'est une preuve de confiance.

Assia qu' Allah l'accepte était mariée avec Pharaon l'un des pires hommes sur terre. Nos époux sont loin de son comportement même si des fois ils peuvent exagérer. Elle resta avec loin en tentant toujours de le ramener vers le bien.

On doit également se rappeler que ce que l'on vit n'est pas unique dans l'histoire mais cela s'est répété plusieurs fois avec les compagnons qui étaient mariés avec des époux(ses) qui n'ont pas accepté de suite l' Islam. Ils n'ont pas désespéré mais ont eu confiance rempli d'espoir et ont agi.

Ikrima ibn Abi Jahl est devenu musulman que tardivement​ au moment de l'ouverture de La Mecque.

Malgré qu'il soit un farouche ennemi du Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui, son épouse n'hésita pas à aller le chercher avec la bonne nouvelle de la protection pour le ramener.

L'espoir lui permit d'agir ainsi sans même réfléchir. Aujourd'hui la moindre action de notre époux(se) nous fait désespérer à un point tel qu'il n ' y a plus de bien qui sort de nous.

C'est la première étape vers le changement et elle est indispensable.

Si on désespère, on n' a plus la force d'agir. On pourra que se plaindre mais on pourra plus agir. Si l'on veut le changement, commençons par cette immense action du cœur qui est l'espoir en Allah le Très Haut pour changer mon couple.​

2. L'amour fait changer les gens...

Parmi les causes qui ont poussé Ikrima à devenir musulman, il y eut son amour pour son épouse Oum Hakim qui utilisa son amour pour le ramener vers le bien. Elle ne l'a pas détesté pour son incroyance, mais a plutôt tenté d'utiliser ce qu'il y avait de bien en lui à savoir son amour pour elle.

​Quand elle se refusa à lui lorsqu'il voulut avoir des rapports avec elle. Il lui dit : " Vivre sans toi et dormir sans que tu sois à mes côtés est une situation impossible pour moi ! "

Regardez ce lien fort qui les unissait, c'est ce lien qu' Oum Hakim a tenté d'utiliser pour le ramener à l' Islam.

Il faut donc éviter de détester la personne, son époux(se) parce qu'il ou elle ne prie pas.​

On déteste l'action jamais la personne dans un couple.

Si vous voulez ramener une personne vers le bien, commencez par aimer cette personne sinon il ou elle ne vous suivra pas. Votre époux(se) ne peut pas écouter les conseils de quelqu'un qui ne l'aime pas. C'est pas toujours simple d'aimer quelqu'un quand on voit qu'il ne pratique pas, mais peut-on détester ses parents ou ne plus avoir d'amour pour eux parce qu'ils ne pratiquent pas ??

Il en va de même avec notre époux(se) comme nos parents restent nos parents quoiqu'il arrive, notre époux(se) reste notre époux(se).

Si vous l'aimez et montrez cet amour​, ce lien for vous permettra d'avoir un poids dans vos paroles et conseils. Si vous négligez ce point et vous focalisez que sur les paroles et conseils et en plus sans douceur, il ou elle s'éloignera.

L'amour permet de changer une personne avec le temps. Il permet de rendre des gens mauvais en des gens bons. On manque cruellement d'amour aujourd'hui, tout doit être pratiqué sans aucun attachement au cœur.

Il faudra donc utiliser tous ces stratagèmes autour de l'amour pou diriger votre époux(se) vers l' Islam. Car les gens ont aimé le Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui, ils ont aimé les compagnons puis ont suivi leur religion.

3. La manière d'appeler quelqu'un qui ne pratique pas.

Appeler quelqu'un vers Allah le Très Haut ou vers sa religion est un art et une science immense.

On parle ici des proches avec qui l'on vit tous les jours. Il va donc falloir tout d'abord faire attention à notre comportement pour ne pas avoir un comportement qui fait fuir.

Si vous priez à l' heure tous les jours, lisez le Coran chaque jour... Mais vous ne pardonnez que très peu, vous vous mettez en colère pour rien, vos paroles ne sont que critiques envers votre époux(se) alors cela ne risque pas de motiver votre époux(se) à pratiquer même si il ou elle est loin.

Les gens qui ne pratiquent pas ont tendance à regarder les défauts de ceux qui pratiquent pour trouver une échappatoire à la pratique de la religion.​ Ce n'est pas juste de penser comme ça, mais bon c'est l'être humain.

​Nos paroles et conseils doivent être enveloppés de douceur et de sagesse car les mots peuvent avoir des blessures inguérissables.On doit voir comment on va pouvoir le ou la conseiller. Il y a plusieurs manières :

  • Il faut choisir le moment propice ( un moment de détente par rapport à un moment de stress)
  • Choisir des paroles claires, douces et motivantes
  • Du genre : " Tu es quelqu'un de bien, vraiment il ne te manque plus que.."
  • Par contre il faut éviter les paroles qui condamnent, critiquent ou jugent la personne même si c'est vrai.Il faut donc éviter de tenter de motiver en disant : Tu sais si tu ne pries pas, tu vas aller en Enfer." ou bien : " C'est normal que t'as des problèmes, tu pries pas." Sous-entendu, on veut pas le bien.

Pour vouloir conseiller, il faut déjà aimer la personne comme on a vu précédemment et connaître les besoins de la personne. Chacun est attiré par un aspect de la religion, on peut tenter de l'attirer vers un de ses aspects pour ensuite le ramener à l'ensemble de la religion.

Ne pas faire de reproches est également un moyen efficace de rapprocher la personne vers le bien. N'oubliez pas que pour celui ou celle qui ne pratique pas, la ou les actions qui lui manquent sont aussi lourdes que des montagnes. N'imaginez donc pas que vous l'appelez vers quelque chose de facile.

Il faut aider également à délaisser ce qui est mauvais en étant à ses côtés pour qu'il puisse petit à petit quitter son pêché. Mais lui demander de tout laisser d'un coup est un piège, soit il reviendra de plus belle soit cela ne viendra pas de lui.

C'est la même chose pour l'amener à la prière, n'hésitez pas à motiver la personne par ce qu'il peut faire. Il ne faut pas alourdir ce qui l'est déjà pour elle mais l'alléger jusqu'à ce que la personne d'elle-même se sente capable et motivée pour le faire.​

Les choses se construisent par étapes et non d'un coup car en général la fondation risque d'être mauvaise lorsque c'est fait avec empressement.​

Allah le Très Haut nous a introduit la prière petit à petit et nous a interdit l'alcool de la même manière. Prenons donc la méthode prouvée et divine pour changer l'être humain et notre couple.

Partagez avec nous vos commentaires sur ce sujet ou vos difficultés.​