Archive - novembre 2015

Accepter la différence pour pouvoir vivre ensemble

Cela faisait un moment que je n'avais pas écrit d'articles, un peu pris par le temps.

Nous allons parler des éléments indispensables pour avoir une vie de couple réussie. Les événements du 13 novembre nous ont montré qu'ils nous manque cet élément dans la communauté et qu' il est temps de travailler dessus.

Cet élément s'il est absent d'un couple, d'une famille ou d'une communauté vont créer la division, la haine et parfois même de la violence.

Allah le Très Haut nous a fait différents l'un de l'autre. Nous n'avons pas la même couleur, le même sexe, la même vision des choses mais c'est pour mieux nous connaître les uns les autres et profiter de ces différences.

Il est essentiel voire indispensable dans un couple d'avoir ces qualités ou bien de s'en approcher.

On cherche à se marier souvent avec une personne qui sera comme "moi" car on a très souvent et c'est normal une haute estime de soi. Cette haute estime de soi nous amène à un problème, on accepte pas l'autre tel qu'il est. La première qualité à acquérir est donc tout simplement d'accepter la différence.

1. Accepter la différence

La beauté est dans la différence. Regardons l'attirance physique que l'on peut avoir pour notre époux ou notre épouse car son corps est différent du mien. Un homme n'a pas de courbes et une femme a des courbes harmonieuses. Cette différence physique fait toute la beauté et le charme d'une femme, et le corps de l'homme qui reflète une certaine dureté et une force fait la beauté d'un homme pour l'aspect physique.

On a besoin de cette différence pour profiter de la vie et de notre couple qu' Allah nous a accordé. Allah le Très Haut a dit : "  Et de toute chose Nous avons créé [deux éléments] de couple. Peut-être vous rappellerez-vous?" sourate 51 verset 49.

Ce verset la puissance du Créateur qui a tout crée en couple. L'atome existe de par son énergie positive et négative. La vie se perpétue de par la reproduction d'un mâle avec une femelle. La vie continue de par l'alternance du jour et de la nuit.

Il y a toujours deux choses opposées comme on le retrouve dans l'interprétation de ce verset dans Ŝafowat Al-Bayân li Ma'ânî Al-Qur’ân (qu’Allah accorde Sa miséricorde à son auteur), on trouve : …« [deux éléments] de couple » deux catégories  opposées comme la nuit et le jour, le ciel et la nuit, la droit chemin et l’erreur, etc.

Sans ces deux choses opposées, soit il n'y aurait plus de vie, soit elle serait invivable.

On a tous vu peut être des films qui parlent justement d'une vie où tout le monde est pareil et où le droit à la différence n' est pas permis. On se dit tous en voyant que c'est pas une vie de ne pas pouvoir être différent ou même simplement de l'exprimer.

Ici, le but n'est pas d'observer si les autres me permettent d'exprimer ma différence mais revenons au plus important, à l'essentiel à nous-mêmes. Il n' y a pas d'avancée si on ne se remet pas en cause. Donc je dois me poser la question " Est-ce que j'accepte que mon époux(se) ne soit pas comme moi ? Est-ce que j'accepte sa différence d'opinion ? Est-ce que j'accepte ses goûts ?" Il y a des disputes qui apparaissent juste parce qu'on n'accepte pas l'autre tel qu'il est. Peut-on imaginer la vie sans nuit ?? Et pourtant on voit mieux le jour, mais on a besoin de la nuit pour se reposer.

On aime pas le mal mais sans lui comme faire la différence avec le bien ? On a besoin d'accepter les différences dans notre couple pour avancer. Satan va tenter de nous faire regarder toutes les différences qu'il y a entre moi et mon époux(se) et de considérer toutes ces différences comme des défauts.

Serait-on parfait pour se permettre d'avoir ce regard qui n'est plus critique mais un regard qui juge et là il y a danger. La critique est acceptable mais le jugement non. On peut critiquer notre époux(se) de manière détournée mais juger est pire car c'est comme si on se permettait de dire " Je connais ton for intérieur et tes intentions."

Sans les différences, on ne peut pas observer son contraire. Si notre mari est colérique cela permet de voir notre maîtrise de soi et donc de montrer le bien. Il faut savoir profiter des différences dans son couple et donc cela passe par une remise en cause.

Certains pourront dire " Oui, mais faut pas exagérer aussi." C'est vrai que c'est pas toujours facile à vivre.  L'autre est en vérité le miroir de nous-mêmes, on pense avoir des problèmes avec les autres et que tant qu'ils ne changeront pas rien n'ira. Mais c'est en vérité des problèmes avec nous-mêmes qui nous mènent à de mauvaises réactions face à la moindre différence.

Le ou la croyante sait que celui qui est parfait est Allah, alors pourquoi toujours penser que l'autre a tort ??

Je vous donne un exemple l'Islam est venu pour changer la vision des hommes sur les femmes. Dans le Moyen Age, en France on ne savait pas si la femme avait une âme ou non et l'Islam lui a donné des droits à part entière. Certains au nom de l' Islam vont dire que la femme si elle parle, il ne faut pas prendre son avis ou qu'elle manque forcément d'intelligence.

Il faut être clair la femme est sentimentale et sensible mais cela n' a rien à voir avec son intelligence.

Regardez cette femme qui a enseigné la religion à son époux:

Fatima bint al Mundhir ,petite fille d' Asmaa fille d' Abou Bakr le Véridique, qui était une Faqiha ( juriste) eut comme élèves le très connu imam Abou Hanifa, l'imam Malik, le rapporteur de hadiths Chou'ba ,Sofiane Thawri et pour finir son époux Hisham ibn Orwa ibn Zoubayr( son cousin) grand savant qui rapporta d'elle plusieurs hadiths.

Et cela n'est q'un exemple parmi tant d'autres. On doit donc accepter la douceur et la sensibilité de notre épouse car cela est indispensable à l'éducation des enfants.

Le problème vient donc de nous mêmes. Des hommes peuvent ne pas accepter la différence ches les femmes et en profiter pour inventer des légendes sur les femmes comme quoi elles ne seraient pas capables d'être des Muhadithats (rapporteuses de hadiths) ou des scientifiques incroyables comme Marie Curie.

Accepter la différence permet de changer le monde car cela amène au vivre ensemble et donc à l'harmonie.

Cela commence donc par le couple. Si l'on souhaite l'harmonie dans notre couple, on doit accepter ce mariage entre moi et mes différences et mon époux(se) et ses différences.

On parle beaucoup de vivre ensemble avec les récents événements, mais on doit lier ces événements à notre quotidien pour pouvoir profiter de cette épreuve. Nous sommes tous concernés car nous sommes peu à accepter la différence dans notre couple et dans nos familles.

Nous sommes musulmans et pourtant certains feront des différences entre le marocain du Nord et celui du Sud, entre l' algérien et le marocain, entre le sénégalais et le malien. Il faut revenir à soi-même avant d'aller voir les autres et porter des jugements trop faciles.

Mon couple doit être un exemple de tolérance et de paix, et non un lieu de disputes tout simplement parce que " Çà m'énerve que tu sois pas comme moi." On le dit pas clairement mais c'est le message qui ressort quelques fois. Pourquoi s'énerver que quelqu'un ne soit pas comme moi ?? Suis-je parfait pour arriver à ce degré d'intolérance ? Personne n'aime être rejeté pour ce qu'il est.

On aime pas être rejeté parce qu'on est musulmans, alors comment rejeter mon époux(se) pour X raisons.

Allah le Très Haut n'a rien imposé à l'homme alors qu' Il sait ce qui est bon pour lui. Et nous, on voudrait tout changer à la maison sous prétexte que l'on sait ce qui est mieux pour tous ??

Ce gros problème qui est de ne pas accepter la différence peut avoir une origine. C'est toujours plus facile de regarder l'autre que de se regarder soi-même. On peut toujours mieux faire et s'améliorer.

Notre couple ne demande pas mais réclame cette tolérance. L' Islam nous appelle à cette magnifique tolérance.

Le pauvre et le riche sont côte à côte dans le rang des prieurs, ils sont différents mais restent ensemble. Le riche soutient le pauvre par son argent et le pauvre permet au riche de faire des bonnes actions et de dépenser son argent dans le bien.

Mon époux(se) n'est pas contre moi, ce n'est pas un ennemi qui veut que mon malheur, c'est mon partenaire, mon allié pour me permettre de m'améliorer comme Allah veut et non comme moi je veux.

Si l'on accepte la différence, il y a un poids énorme qui s'élève, les nuages s'écartent pour faire place à un soleil radiant celui de l'harmonie et de la paix.

Il faut donc prendre le temps et utiliser quatre moyens :

  • Discuter de nos attentes afin que les choses soient claires ( travail, intimité, éducation...)
  • Respect mutuel des différences d'opinions
  • Espérer car les choses évoluent

Nous avons donc de gros efforts à faire pour accepter la différence d'opinions dans le couple, différence de goûts...

 

Dites-nous comment vous vivez cette différence dans votre couple et n'hésitez pas à laisser vos commentaires sur ce sujet.

INTERVIEW exclusif de Ali Habbibi thérapeute de couple

1)    J'ai lu votre parcours qui est motivant machallah et je voudrais savoir qu'est-ce qui vous a poussé à faire ce métier de thérapeute ??

 

Depuis mon plus jeune âge, j'ai développé une sensibilité et une empathie qui m'ont permis de perfectionner mes capacités à aider et à accompagner l'autre. Dès le collège, on venait souvent me poser des questions religieuses probablement à cause de l'image du religieux pratiquant que je renvoyais et que j'étais. J’ai certes mis du temps à trouver ma voie mais tous mes choix et toutes ces étapes étaient nécessaires pour atteindre la position qu’est la mienne aujourd’hui. Simple question de parcours!

De plus, durant mon expérience en tant que libraire, j’ai pu voir encore plus de monde en souffrance et en demande d’aide. Je me suis rendu compte de l’ampleur du mal-être ambiant. Cela dit, je cherchais un moyen d’agir en adéquation avec ma vision du monde.

 

2)    Chez beaucoup de musulmans, le sexe est tabou, pourriez-vous nous dire en tant que sexologue comment l'aborder dans le couple musulman ?

 

Le sexe et la sexualité sont effectivement tabous chez certains musulmans qui dans l’Islam ne l'est pas. Je pense qu’il faut aborder le sujet avec délicatesse en prenant compte de la personne en face de vous et savoir ce qu’elle peut entendre, le tout dans un climat de confiance et  de sécurité. Le plus important est de prendre exemple sur ce que Dieu nous enseigne dans le Coran et sur ce que le Messager a appliqué. La sexualité étant un élément important dans la vie de couple, le nier peut avoir des conséquentes catastrophiques.

 

3)   Grâce à votre expérience vous avez pu voir de nombreux cas. Quelles sont les principales causes selon vous de divorce ou de mauvaise entente et leurs solutions ?

 

Selon moi, les principales causes du divorce sont les erreurs de casting avant le mariage, les raisons du mariage qui sont parfois mauvaises, la démission de certains responsables, le manque d’écoute des mariés et de leurs ainés, les influences qu’on a pu avoir lors de notre éducation, l’image du mariage et les attentes des mariés, les tentations externes non prises en compte, les trahisons et les désillusions, l’éloignement du suivi Prophétique…

 

4)   On se plaint souvent de la belle-famille et beaucoup ne savent pas comment faire. Pourriez-vous nous donner quelques conseils ?

 

Il est nécessaire que chacun puisse rester à sa place et éviter de s’infiltrer dans des affaires qui ne nous concernent pas. Le couple doit se protéger et pour ce faire il doit rassurer la belle famille de certaines inquiétudes et d'installer des limites de manière respectueuse. Faut il aussi penser à respecter les mœurs de chaque belle famille sans forcément se sacrifier ou sacrifier le couple.

 

5)   Comment parler avec un mari qui ne veut pas communiquer ?

 

La 1ère règle de la communication est qu’on ne peut pas ne pas communiquer !

 

Le mari qui ne parle pas communique quand même. En effet, son silence est une communication ainsi que son langage non verbal. Pour beaucoup d’hommes qui n’aiment pas vraiment parler, il faut essayer de négocier des moments d’échanges, de communiquer par écrits…

 

Il doit prendre en compte le besoin de l’épouse, d’échanger, d’interagir avec la personne qu’elle aime car c’est pour elle une preuve d’amour.

 

signature ali habbibi

Comment maîtriser sa colère

Eh oui, le tout n'est pas de se marier, mais aussi de s'améliorer dans notre mariage.

Regardez le hadith du Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui qui nous dit : " La colère vient de Satan, et Satan est crée de feu. Le feu ne peut être éteint que par l'eau, donc si l'un de vous se met en colère qu'il fasse ses ablutions." Rapporté par Abou Dawoud.

Ce hadith nous montre les dangers de la colère car elle nous fait voir rouge. On devient comme un taureau qui voit rouge et fonce sans réfléchir. La colère est un sentiment humain mais ses conséquences peuvent être graves sur notre couple.

Combien de mots que l'on regrettera plus tard, combien de gestes irréparables arriveront tout ceci à cause du fait de s'être laisser aller à la colère.

Et oui même une chose simple comme les mots ne sont plus réfléchis, il n' y a plus de contrôle. C'est pour cette raison même que le Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui nous informe en nous disant : " Si l'un de vous se met en colère, qu'il reste silencieux." Rapporté par l'imam Ahmad

Ici, le silence est préférable à tout acte car on risque de dire n'importe quoi et de briser un cœur par nos paroles...

Le mariage unit deux êtres qui sont différents mais qui doivent s'aimer et s'apprécier malgré leurs différences qui peut être de culture, de caractère ou autre. Et oui, l'amour doit triompher !!!

L'amour est une source dont on ne cesserait de boire et la colère est un liquide amer.

Prenons garde à ce feu qui brûle en nous parfois et qu'il faut éteindre sous peine de faire beaucoup de mal et surtout à notre époux(se).

1. Conséquences de la colère

Notre pression artérielle augmente et le sang monte au visage sous l'effet de la colère. Elle a également un effet néfaste sur les nerfs. C'est donc mauvais pour notre corps  et crée des ulcères à l'estomac, on peut donc tomber malade à cause de la colère.

Quand on se met souvent en colère, ben le club d'amis risque de se restreindre car qui supporterait d'avoir quelqu'un qui se met constamment en colère pour rien.  Cela limite donc les relations sociales et en plus dans le couple cela amènera une situation de tension car la personne en colère cherchera à s'imposer de gré ou de force.

Malheureusement, on a aussi les femmes battues par leurs époux à cause justement de cette colère qui n'est pas du tout maîtrisée.

Les conséquences sont donc graves, on peu perdre des gens proches, créer même de l'hypocrisie chez les gens car ils veulent tout simplement éviter notre mal.

Le colérique souffre lui-même car il a soit un manque d'estime de soi ou est rongé par les regrets mais n'arrive pas à changer.

Par contre, si on la maîtrise la colère peut déclencher des aspects positifs. L'envie de se dépasser de mieux faire vient de la colère, cette sorte de rage de vaincre naît d'un sentiment de colère maîtrisé.

2. Apprendre à se maîtriser

On a souvent du mal à se maîtriser quand on est en colère et c'est cette maîtrise que l'on doit apprendre à travers le mariage.

On peut pas croire que tout se passe sur des roulettes car on souhaite justement quelqu'un qui pensera comme moi et comme ça je ne serais jamais remis en cause. Le mariage doit nous permettre de nous remettre en cause car nous ne sommes pas parfaits, on aime le dire mais on se rend pas compte de sa signification.

Cela signifie que nous avons des défauts qui doivent être corrigés ou au moins reconnus déjà. Et comment y arriver seul, sans aide ??

Donc notre époux(se) risque d'appuyer là ou ça fait mal et comment on va réagir dans ce cas-là ??

Il faut donc éviter de tirer des conclusions trop rapides sans réelles preuves en se basant que sur des suppositions et surtout ACCEPTER QUE MES CERTITUDES NE SOIENT PAS CELLES DES AUTRES .

Trop de fois, on croit, on est sûr d'une chose et on pense que le monde entier pense de la même manière et c'est faux.

Tout le monde ne pense pas comme moi et je dois l'accepter. Donc mes frères, mettons notre "faux machisme" de côté en acceptant et en écoutant ce que dit notre épouse, sans s'énerver en pensant que soi-disant que toutes les femmes ne sont capables de dire quelque chose de censé.

Et mes soeurs, cherchons à exprimer notre colère par des mots simples au lieu de faire la théorie du Pepsi Cola et toujours attendre que la pression monte jusqu'à que ça sort.

C'est une éducation, c'est un comportement louable et aimé par Allah que de contenir sa colère.

Notre couple ne doit pas devenir un ring ou je vais pouvoir me défouler sur les proches car c'est tout sauf du courage mais une véritable preuve de faiblesse.

"Le fort est celui qui maîtrise sa colère." nous enseigne le Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui

Alors où sont les fortes personnalités ??

Le salles de fitness sont parfois remplis ou appréciés des frères ( et c'est très bien de  s'occuper de son corps.), mais l'on ne doit pas aussi oublier volontairement cette noble force qui est de soulever notre colère et de la mettre au-dessus de nous.

Le mariage est un échange, pas un combat pour s'affirmer.

Il faut aussi apprendre à exprimer ses émotions sainement, à dire ce que l'on ressent. Tout retenir en se disant : " C'est pas grave je patiente." n'est pas du tout une solution. Il faut savoir s'exprimer comme Atika qui a répondu à Omar ibn al Khattab qu' Allah les agrée et Omar était étonné et lui a dit " Depuis quand avez-vous pris cette habitude ??" (on pensait que la femme n'avait pas le droit de répondre à son mari sur le même ton dans l'époque d'ignorance chez les Mecquois) et elle lui dit : " Vas donc demander à ta fille qui répondait au Prophète Paix et Bénédictions d' Allah sur lui."

Il alla vérifier et sa fille Hafsa lui confirma. Rapporté par al Boukhari.

Personne n'a dit à l'épouse de se taire et personne n' a dit à l'époux de devenir un tyran ou dictateur en ne laissant la parole à personne sauf si ça va dans son sens.

Il faut apprendre à accepter les choses comme elles sont. On parle du destin, mais on l'accepte peu. Des que ça va pas, on râle.

Mais contre qui râle-t-on ?? Cette décision a été prise par le Sage et l' Omniscient, mais on a le droit de chercher des solutions bien sûr.

Aujourd'hui, on croit que tout doit se passer comme prévu. Tout est facile aujourd'hui avec la technologie et l'internet mais il ne faut pas oublier que Allah le Très Haut nous demande à nous mêmes d'évoluer et de s'améliorer et pas la machine.

 

C'est donc un véritable défi que de se maîtriser, mais tout est possible pour celui qui le désire, s'en donne les moyens et implore l'aide du Tout Puissant.

 

Et vous, comment faites-vous pour vous maîtriser quand vous êtes en colère. ??

Faites partager et laissez-nous vos commentaires.