Archive - août 2015

Guide indispensable des 7 erreurs à éviter ep4 : Tout contrôler

Le couple est une proie de Satan. Il aime diviser et séparer le couple car c'est la désunion qui tue la communauté.

Comment construire une nation alors qu'elle est désunie ?? Et Satan ne va pas chercher bien loin. Il va s'attaquer au couple.

Notre union dans notre couple peut donc aider et soutenir la communauté. Mais il y a des pièges à éviter et ses pièges peuvent être fatals pour un mariage.

On a tous une tendance à vouloir et à aimer contrôler sa vie.

C'est ce qui peut créer de l'anxiété (des fois excessive) quand les choses ne se passent pas comme prévu. C'est pour cela que le Prophète Paix et Bénédictions d'Allah sur lui nous donne un magnifique conseil. Il nous dit : "Merveilleux et le cas du croyant, car pour lui, tout est « bien », ceci n'est propre qu'au croyant. Si la fortune lui sourit, il est reconnaissant et c'est pour lui un « bien ». Et si un mal l'atteint, il patiente et c'est également pour lui un bien" Rapporté par Mouslim

Cette croyance permet d'apaiser et de reposer le cœur de ce qui pourrait lui échapper ou être hors de  son contrôle.

Mais comment aujourd'hui nous devenons anxieux dans notre couple car on a l'impression de ne pas pouvoir contrôler notre mariage.

  1. Tout est sous contrôle

Y a des phrases qui rassurent comme " T'inquiète !" ou " Pas de souci." On aime dire ses phrases mais pas seulement, on aime pouvoir influencer notre époux (se) pour ne plus s'inquiéter..

Généralement, vouloir contrôler abusivement son époux (se) vient de la peur et d'un sentiment d'insécurité. Donc, si on veut vraiment être des hommes il va falloir apprendre à ne pas vouloir tout contrôler. Certains peuvent penser que sous prétexte que la femme est comme "prisonnière " à la maison, il peut tout savoir. Il y a des signes. Si vous voyez ce genre de questions répétitives, commencez à sérieusement réfléchir :

  • " A qui tu parles ??" quand la femme est au téléphone
  • " Tu vas où ??" quand elle veut sortir
  • " C'était qui ??" quand elle vient de raccrocher..

Bien sûr, il ne faut pas devenir parano, mais veiller à ce que soi-même déjà on évite de vouloir tout contrôler chez notre époux (se).

Donc entre parenthèses quand on voit que l’on ne laisse pas "respirer" notre époux (se) ou le contraire, il faut commencer à chercher des solutions.

On peut aussi reconnaître le contrôle excessif à d'autres signes :

  • on ne laisse pas de moments de solitude quand notre époux (se) le demande ou le fait comprendre
  • on cherche à contrôler toute décision, tout choix et l'emploi du temps de l'autre
  • on impose nos choix ou décisions sans laisser le choix à l'autre ou sans discuter

La solution est donc d'apprendre à lâcher-prise. Combien de couples se plaignent de contrôle excessif de leurs époux (se) ??

Beaucoup trop et cela montre que l'on a peur, trop peur. Le destin est écrit malgré que cela ne veuille pas dire qu'il faut délaisser totalement les causes ou solutions.

Apprenons donc à dédramatiser si l'on sent que l'on devient possessif (ve). Il faut donc savoir une chose le problème de vouloir contrôler vient souvent de nous et pas de l'autre.

Il va donc falloir vaincre ses peurs à travers la foi qui est vraiment la guérison des cœurs. La foi permet de vaincre la peur d'être abandonné, la peur de ne pas connaître le futur ou d'être vu comme un(e) mauvais(e) époux (se).

Ce sont ses peurs qui nous empêchent de vivre une vie de couple épanouie. Et on le voit même avec les enfants quand on n’arrête pas d'être derrière eux, cela montre une peur abusive qui doit être contrôlée.

L'Islam doit nous permettre d'être libre dans notre cœur et non sous l'emprise de nos peurs internes et qui vont nous dicter notre conduite.

Contrôler ses peurs est bien une force mes frères et sœurs.

Ce point est donc très important, Il y a trop de problèmes de violence psychologique dans les couples.

Un quart des Français vivant en couple nous disent par ailleurs qu’au cours des douze derniers mois, il est arrivé que leur compagnon ou leur compagne refuse de leur adresser la parole, fasse des remarques désagréables sur leur physique, marque du mépris pour leur opinion (en privé) ou critique leurs rapports sexuels.

Les  femmes se plaignent avant tout d’être dévalorisées par leur conjoint dans ce qu’elles font (37%,). Elles sont également plus nombreuses à déclarer subir une pression au sujet de leurs rapports sexuels (25%).

Mais les femmes font également subir à leurs conjoints de nombreuses pressions. Certaines renvoient à des quasi-stéréotypes : elles semblent en effet plus enclines à manifester leur jalousie en exigeant l’emploi du temps de leur conjoint notamment parmi les jeunes couples (34%).

Il y a alhamdoulillah des solutions à ce problème.

Par exemple :

  • S'accomplir dans un sport, étude ou autre afin de tirer une satisfaction personnelle et non plus dépendre de la satisfaction des autres
  • Comme le Prophète Paix et Bénédictions d'Allah sur lui on se consulte avec notre épouse, sans rabaisser son opinion mais en lui donnant de la valeur
  • Certains peuvent aller jusqu'à "mentir" ou ne pas être honnête intellectuellement pour maintenir une pression sur l’époux (se). Il faut savoir accepter le côté obscur en nous et reconnaître nos erreurs.
  • Parler plutôt que de faire une cris quand on se sent mal ou abandonné (pour les hommes il faut leur laisser le temps d'en parler sans être derrière eux sinon ils se renferment encore plus)
  • S'imposer des limites quand on voit qu'on en fait trop
  • Donner plus de liberté pour pas qu'il y ait trop de pression

On peut aussi aider l'autre à accomplir ses conseils s'il ou elle ne se rend pas compte ou ne veut pas avouer son excès de contrôle.

On aura sûrement dans ces cas-là besoin d'une aide extérieure pour pouvoir solutionner ce problème de contrôle.

Est-ce que vous avez déjà vu ces signes de contrôle excessif dans votre couple ??

Hésitez pas à ajouter vos commentaires ou questions sur ce sujet pour aider les couples qui cherchent des solutions à ce problème

 

Et à bientôt pour la suite de notre guide.

 

Guide indispensable des 7 erreurs à éviter ep3 : trop beau pour être vrai

Vous avez déjà entendu parler des histoires de contes de fées ??

Aladin et Jasmine ??  Ou toutes les histoires ou le prince est super "charmant" et la princesse également ??

Manque de pot, le mariage n'est pas un conte dé fées. On a généralement un très gros problème dans le couple : on rêve trop.

La tête dans les nuages

Cela ne veut pas dire qu'on a pas le droit de rêver, mais de ne pas s'imaginer ce qui n'existe pas ou qu'on ne pourra pas obtenir.

Combien de couples se déchirent des années plus tard parce que leur mariage était tout simplement basé sur des illusions qui ne se sont pas réalisées.

C'est comme lorsqu'on se réveille d'un rêve magnifique mais que finalement on se rend compte: " C'était juste un rêve..."

Franchement, ça fait mal un peu. On voudrait tellement que cela puisse arriver.

Malheureusement certains ont basé leur couple carrément sur de l'illusion.

Lorsqu'on débute un couple, on a des attentes inavouées. Elles sont là même si on ne les dit pas. On peut s'attendre à ce que notre mari soit toujours attentionné, toujours compréhensif, toujours amoureux..

On peut aussi s'attendre à ce que notre épouse soit toujours admiratrice ( n'oubliez pas un homme être admiré...), toujours belle et magnifique à chaque instant, toujours de bonne humeur...

Toutes ces choses sont des illusions car elles peuvent être là au début comme dans un mirage de loin et on se dira: " Mais, mais oui c'est lui.. c'est mon mari celui dont j'ai toujours rêvé!!"

Et finalement, avec le comportement et les actions au fil des ans on se rend compte que ce n'était qu'un mirage.

On peut bien sûr toujours augmenter l'amour dans son couple (voir 10 ingrédients pour fortifier le couple).

On peut gagner l'amour de son épouse ou de son époux par différents moyens...

Mais le voile de l'illusion se déchire après un certain temps (plus ou moins long...)

Le problème c'est que cela peut détruire le couple si nos illusions étaient irréalisables et cela mettra un poids insurmontable sur le ou la fautive. Elle rendra la relation de couple incertaine.

Ses illusions vont emprisonner l'époux ou l'épouse. On court droit vers la méfiance et les désillusions.

Imaginez vous un couple basé sur la méfiance. On pourra penser : " Je t'ai tout donné et voilà ce que tu me fais. J'ai plus confiance. Je pensais pas que t'étais comme ça...."

C'est le genre de phrases qui va détruire le couple. On montre qu'on a plus confiance, alors qu'on avait mis la barre trop haute, alors qu'on savait même pas s'il était vraiment comme ça.

Le mariage et je le dis sincèrement n'est pas une mince affaire. C'est notre égo qui va apparaître dans toute sa splendeur pendant le mariage.

Celui ou celle qui l'a éduqué sera plus enclin à réussir son mariage. Il faut donc une préparation réelle et sérieuse au mariage dans l' Islam.

Il ne suffit pas de se lancer comme ça. C'est un défi qui cache un bonheur magnifique pour ceux qui savent en profiter.

Quelles sont  les solutions à ce problème d'illusions ??

  1. Ne pas se laisser avoir par l'apparence: plus facile à prendre que de changer son comportement.
  2. Ne pas imposer. Trop de règles ou de conditions vont emprisonner la personne intérieurement : Attention elle devient alors une bombe à retardements et c'est vous qui l'avez déclenché à force de pression.
  3.  Ne pas se laisser dicter par la peur car c'est souvent elle qui va nous imposer de dire par exemple: " Va pas chez untel car j'ai peur que..." Il faut se baser sur des faits clairs car sinon je vous promets on fait plus rien parce que soi-disant y a toujours un risque que quelque chose arrive.

Notre guide n'est pas terminé ne vous inquiétez pas.

Je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour la suite.

En attendant, observez vous-même si votre vision du mariage ou votre mariage n'est peut être pas trop idéale ??

N'hésitez pas à faire partager et à laisser vos commentaires qui peuvent être très utiles pour tout le monde.

 

Barakallahou fikoum

 

Guide indispensable des 7 erreurs à éviter ep2 : la critique

On continue notre petit guide sur les erreurs à éviter absolument pour ne pas détruire son couple.

C'est vrai que ses erreurs ne sont pas si faciles à éviter, mais il faut déjà les reconnaître et ensuite faire l'effort avec beaucoup d'invocations pour s'en débarrasser.

John Gottman, un expert en thérapie de couple, est capable de déterminer à 91%, en observant un couple discuter de leurs problèmes, le succès de leur mariage dans les années suivantes. (Étude de 1999 Gottman et Silver).

Il nous explique qu'il y a une différence entre se plaindre et la critique.

  1. Plainte ou critique à toi de voir...

Généralement se plaindre n'est pas aussi négatif que ça. On se plaint d'une situation difficile, ou bien d'une situation ou on ne peut rien faire et on est à bout.

Le prophète Yaqoub (Jacob) s'est plaint à Allah de son chagrin pour la perte de Youssouf (Joseph) mais il n'a pas critiqué ses propres enfants !!

Allah le Très Haut nous dit : " Il (Yaqoub) dit: " Je me plains qu'à Allah de mon déchirement et de mon chagrin.""

La plainte n'attaque pas forcément la personne, alors que la critique attaque la personne et non son acte.

Regardez bien que lorsqu'on critique quelqu'un, la personne le prend souvent mal car elle se sent visée.

Donc, on a besoin de se plaindre de nos situations quelques fois et c'est humain et tout à fait naturel.

Mais la critique ne vise pas toujours à se libérer d'un poids mais à casser la personne en face de nous et ça  fait des dégâts.

On doit donc faire attention dans nos paroles à ne pas critiquer notre couple. Pourquoi ??

La critique tue la confiance que recherche l'homme à travers son épouse.

La critique tue l'affection et la compréhension que recherche une femme à travers son époux.

On doit montrer lorsqu'on veut corriger quelque chose que l'on se concentre sur l'action et non sur la personne.

C'est souvent cette incompréhension sur la différence entre la plainte et la critique qui engendre des problèmes dans le couple.

L'épouse va dire par exemple : " Je suis fatiguée." Elle cherche juste à exprimer une fatigue physique ou morale, mais souvent l'homme va l'interpréter de quelle manière ??

Il va penser qu'elle veut dire : " Je suis fatiguée à cause de toi..." Et il va chercher à se défendre alors qu'il n ' y avait pas d'attaque à la base.

Apprenons à nous contrôler en tant qu'homme pour comprendre le langage féminin et apprenons en tant que femme à dire clairement dès le début que ce n'est pas une critique, mais juste un besoin d'être écoutée même si c'est pour se plaindre.

N'oublions pas c'est souvent un besoin chez la femme de se plaindre, pas pour avoir une solution à son problème mais pour se sentir aimée et appréciée par l'écoute active de son époux.

On doit aussi comprendre qu'un homme cherche souvent la confiance de son épouse et le fait de se sentir la cause numéro 1 des problèmes va le détruire intérieurement et il risque d'avoir un mauvais comportement ensuite avec son épouse.

 

Prenons l'exemple d'une discussion pour résoudre un problème. Si au début de la discussion, on commence par dire par exemple : " Est-ce que tu as préparé à manger pour ce soir ? questionne Hamza et Safiya répond : "Ben non pas encore." Hamza rajoutera "Comme d'habitude..." Et Safiya enchaînera en disant : "Et toi tu prépares jamais à manger!!" Et ça se termine avec une parole amère de Safiya du genre : " J'ai essayé de te faire comprendre que des fois je suis débordée mais tu ne m'écoutes jamais. Bon je vais aller préparer à manger."

Safiya a terminé la discussion en blâmant son époux. Vous allez me dire c'est normal. " T'as vu comment il parle à son épouse! "

Les débuts de discussion amères, sarcastiques, rempli de critiques finissent de la même manière qu'elles ont commencé c'est-à-dire mal.

96%des cas montrent que l'on peut prédire une conversation en observant les trois premières minutes. Même si on tente d'être gentil pendant la conversation, ça ne changera pas la critique était présente. Si l'on parle d'une voix douce et calme mais que l'on critique l'effet reste le même cela reste négatif et donne cette impression à celui qui écoute.

Pourquoi la critique peut détruire un couple si elle devient constante ?? Car elle risque d'ouvrir la porte à d'autres formes de négativité dans le comportement qui va le détruire petit à petit. On peut supporter le mal mais pas constamment.

Se faire des reproches dans le couple est normal, mais la critique vise la personne, ou sa personnalité même et le fait de l'indiquer ne fait qu'empirer les choses.

On a besoin d'entrainement, même de formation pour réussir son mariage.

Pour ceux qui sont mariés, prenez le temps à accepter les plaintes et éviter de critiquer directement son époux (se).

Il nous reste encore cinq erreurs à évoquer dans ce guide, mais le plus important est de le mettre en pratique.

 

N'hésitez pas à partager et laissez vos commentaires

 

 

 

 

 

 

Guide indispensable des 7 erreurs à éviter ep1: jouer à la devinette

Au début tout se passe bien dans un couple. On a l'impression d'être dans un conte de fées. On voit notre époux comme un prince et notre épouse comme la princesse de nos rêves.

Mais tout rêve a une fin comme on dit. Pourquoi ensuite ça ressemble plus à un cauchemar qu'à notre rêve du début.

Pourquoi cette tension apparaît dans le couple. Il faut les connaitre afin de les éviter plus facilement.

 

  1. Deviner ce que l'autre pense

Le problème de jouer à essayer de lire dans la tête de l'autre est de ne plus écouter mais de supposer.

On écoute plus notre époux(se) mais on suppose systématiquement qu'il ou elle veut dire ça. Et on va dire. " Je sais ce que tu veux dire. " On ne fera plus l'effort d'écouter qui est surtout d'essayer de se comprendre mais on supposera déjà savoir ce que l'autre veut dire.

On coupera de nos propres mains alors le fil de la communication.

Le but du mariage n'est pas de deviner mais de comprendre son époux(se) en l'écoutant !!! Click To Tweet

 

Ce point est très important car beaucoup de personnes pensent que quand on est mariés. " Ben ça y est tu dois deviner ce que je veux maintenant depuis le temps.."

Ça ne sert à rien de deviner quand on n'essaie pas de se comprendre et s'accepter tel que l'autre est.

On pense que c'est super. "Je suis capable de deviner ce que tu penses". Et donc c'est une preuve que notre amour a évolué, mais au contraire cela montre que l’on ne communique toujours pas car on ne s'écoute pas.

L'écoute de l'autre doit être un moment apprécié par les deux époux donc ne cherchez pas toujours à deviner mais à écouter.

L'autre chose c'est qu'en cherchant à lire dans l'esprit de notre époux (se), on commence à juger au lieu de montrer de la compassion et de la miséricorde.

Souvent (sans faire de généralités), les femmes aiment que l'on devine ce qu'elles souhaitent ou désirent sans avoir à l'exprimer à leur époux.

Faites attention ce genre de comportement peut vraiment détruire notre couple.

Quand on cherche à dire " Je sais que t'as fait ça à cause de ..." et donc de lire ou deviner ce que l'autre pense, on l'empêche tout simplement de s'exprimer.

Et oui, on empêche notre époux (se) à force de prétendre connaître la ou les raisons qui l'ont poussé à faire telle ou telle action.

Qu'en pensez-vous quand on peut plus s'exprimer ?? Quand la personne la plus proche ne nous laisse pas parler ??

Comment va-t-on se sentir ?? Oppressé(e), prisonnier. On va se dire " J'ai même pas droit à la parole, avant que je commence il ou elle me coupe  la parole..."

 

Regardez comment on ne supporte pas qu’à la télé, on prenne la voix des musulmans en la remplaçant qui va supposer les raisons à faire telle ou telle action. C'est énervant et ça ne donne pas envie de s'unir. Communiquons en donnant une chance à notre époux (se) de s'exprimer.

 

  1. Asma bint Yazid, femme d'exception

 

L’Imam al Bayhaqi, (dans son ouvrage : Shu’ab al îman), Al Bazzar et At Tabarâni rapportent qu’Asmâ bint Yazid al Ansâriyya -que Dieu l’agrée- est venue voir le Prophète -Dieu prie sur lui et lui donne la paix-alors qu’il était entouré d’un groupe de ses compagnons, elle lui dit :

« Que mon père et ma mère soient ta rançon ! Je suis l’ambassadrice des femmes auprès de toi. Et je sais que nulle femme, vivant en occident ou en orient, étant au courant de ce que je suis venue te transmettre ou non, ne partage pas avec le même avis. ALLAH t’a envoyé avec la vérité aux hommes et aux femmes. Nous avons eu foi en toi et en ton Dieu qui t’a envoyé.

Après cette introduction, elle ajouta :

Sache que nous, les femmes, sommes prisonnières et cloîtrées chez nous ; nous demeurons dans vos maisons, nous satisfaisons vos désirs, nous portons vos enfants.

Tandis que vous les hommes ! Vous êtes avantagés sur nous par la prière du vendredi, la prière collective, la visite des malades, l’assistance aux funérailles, vous pouvez faire plusieurs pèlerinages, encore mieux que tout cela : vous menez le djihad dans le sentier d’ALLAH ! Or, quand vous partez pour faire le pèlerinage ou la Omar ou le djihad, nous protégeons vos biens, nous filons vos habits, nous élevons vos petits.

Elle conclut par cette question :

Quelle donc est la part de la récompense que nous vous partageons, envoyé d’ALLAH? »

Le Prophète -Dieu prie sur lui et lui donne la paix- se tourna entièrement vers ses compagnons, jusqu’à mettre son visage face à eux, et dit :

« Avez-vous entendu un discours venant d’une femme, mieux que la requête concernant sa religion que celle-ci vient de présenter?

-Envoyé d’ALLAH, répondirent-ils, nous ne pensions pas qu’une femme puisse faire un discours pareil. »

Le Prophète -Dieu prie sur lui et lui donne la paix- se tourna vers elle et lui dit :

«Retourne là où tu étais et informe celles qui sont derrière toi que mener à bien la vie avec son époux, chercher tout ce qui le rend satisfait d’elle, tâcher d’être en accord avec lui, valent tout cela*. »

La femme retourna en faisant le thalil (en disant La ilaha illa llah) et le takbir( en disant Allahou Akbar) réjouie par cette nouvelle.

Le Prophète SAW a compris qu'il faut laisser les gens s'expliquer, s'exprimer avant de statuer sur une décision.

Il n'a pas rabaissé cette parole car cela vient d'une femme donc c'est pas grave (elle ne doit pas réfléchir comme certains supposent des femmes..).

Ce hadith est même appris dans la langue arabe pour la beauté du discours de cette femme. Elle s'est exprimée de belle manière et dans une langue arabe excellente, d'une telle manière que le Prophète SAW dit à ses compagnons : « Avez-vous entendu un discours venant d’une femme, mieux que la requête concernant sa religion que celle-ci vient de présenter?"

Son discours était plus beau que sa demande.

Prenons exemple en tant que femme sur cette femme pieuse et compagnon qui était Asma bint Yazid pour exprimer notre point de vue clairement mais avec une beauté dans le discours. C'est une science qui a été oubliée par les femmes aujourd’hui ( ilm al kalam ou bien al bayyan qui donnait un poids dans la parole des femmes).

Prenons exemple en tant qu'homme sur le Prophète SAW qui cherchait à comprendre les gens, leurs demandes. Un prophète et messager mais.... à l'écoute. Il a redonné la place à la femme dans la société musulmane. Imaginez-vous la même scène dans une mosquée aujourd'hui est impossible...

Soyons donc des hommes qui sont capables d'écouter sans chercher à s'imposer.

Nous continuerons notre série sur les erreurs à éviter pour ne pas détruire notre couple.

N’hésitez pas à nous suivre pour ne rien rater.

Faites partager et laissez nous vos commentaires.